Le Royaume de Minuit de Max Ducos

A l’école des Bois profonds, Achille aime faire des bêtises. Sa dernière en date ? Se laisser enfermer dans l’école pour la nuit. A lui les lieux ! A lui le Royaume de Minuit de l’école des Bois profonds !

Le Royaume de Minuit est un album pour les enfants vraiment attachant. Achille, en petit roi de cet univers nocturne, explore les lieux avec humour et facétie. Le gymnase devient salle du trône, la salle de science naturelle le lieu d’un improbable duel… Avec Massimo, le fils du directeur qui vit dans l’école, les deux enfants vont vivre de palpitantes aventures.
Doux, touchant, avec une pointe d’humour, cet album est magnifiquement illustré. Max Ducos propose au lecteur de magnifiques gouaches aux teintes chaudes et douces. Entre texte et images, l’histoire se poursuit sur 64 pages, accessible dès 6 ans. Un voyage dans la nuit, l’école des Bois profonds ou encore les alentours de l’école. On y retrouve différents sujets traités de façon habile : que ce soit l’amitié, l’imagination, ou simplement le voyage initiatique d’un enfant turbulent. Le Royaume de Minuit est donc un album passionnant, à mettre entre toutes les mains, que ce soit des enfants comme des adultes qui veulent voyager et rêver un peu.

Éditeur : Sarbacane – Scénario et dessin : Max Ducos – Date de parution : 7 septembre 2016 – 64 pages – Prix : 16,50 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le château de Versailles dans la bande dessinée

Le château de Versailles dans la bande dessinée

Le Renard de Morlange de L’Hermenier et Moreau

Le Renard de Morlange de L’Hermenier et Moreau

L’alcazar de Simon Lamouret

L’alcazar de Simon Lamouret

La dernière rose de l’été de Lucas Harari

La dernière rose de l’été de Lucas Harari

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).