C’est l’été

C’est l’été

Les rayons du soleil réchauffent nos coeurs, nos corps et nos âmes. C’est enfin l’été !

Cet été, il y en a pour tous les goûts littéraires : on peut commencer par le thriller Britannique Le dilemme écrit par B.A. Paris publié chez Hugo Thriller ou le roman policier Britannique Dans l’oeil du cyclone écrit par Anne Perry. Puis, on continue avec la romance contemporaine Comme un battement d’elle écrit par Sylvia Day. Enfin, pour la sortie au cinéma de l’action live, le livre pour enfants Mulan, d’après un conte traditionnel Chinois.

La série la plus estivale de tous les temps, c’est Dead of Summer.

Pour vous occuper de vous, commencez par les bombes de bain Lush pour l’été 2020 et enchainez avec le soin capillaire au henné Camille Albane. Puis foncez chez Yves Rocher pour le soin détox à l’Edulis et à l’aloe vera en institut et achetez le gommage exfoliant Affine Ton Grain à la poudre d’abricot. Sinon, vous pouvez fabriquer votre masque avocat citron.

Si vous souhaitez cuisiner, je vous suggère une recette d’été : La Tarte aux Tomates. Pour l’apéro, la recette des sablés au fromage ou les rillettes de chorizo. Mais aussi la recette vegan de la Cheffe Amandine Chaignot la salade de courgettes et kiwis aux fleurs d’accacia.

Si vous souhaitez aller au cinéma, je vous conseille Bob l’éponge, le film réalisé par Tim Hill avec vos enfants. Pour les fans DC Comics, Wonder Woman 1984 réalisé par Patty Jenkins. Et Antebellum pour les amateurs d’horreur !

En terme d’expositions, il y a Peintures des Lointains. Voyages de Jeanne Thil au Musée des beaux-arts de Calais et Les Contes Étranges de N. H. Jacobsen au Musée Bourdelle à Paris.

Si vous souhaitez prendre l’ai, passez votre 2020 à Valloire, cette commune Française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est la plus méridionale des communes de Savoie. Ce village d’altitude, constitué de 17 hameaux, est une station touristique alpine de sports d’hiver et d’été.

Bienvenue chez moi, le tour de France de Bigflo et Oli

En dernier recours, il vous reste quelques films à (re)voir. Comme le classique parmi les classiques La Dolce Vita réalisé par Federico Fellini (1960). En mode plus amusant, le gendarme de Saint-Tropez réalisé par Jean Girault (1964). Si vous n’aimez pas la plage, les dents de la mer réalisé par Steven Spielberg (1975) ne vous rassurera pas. Le film fête ses 45 ans cette année.

Le Château de Cagliostro réalisé par Hayao Miyazaki (1979). L’un des tout premiers Miyazaki, ressorti récemment au cinéma. Ambiance 70’s et blagues légères peuplent ce petit bijou d’animation, sis dans des décors qui rappellent la Suisse ou les Alpes italiennes en plein été. Une drôle d’aventure pour le Lupin japonais !

Dirty Dancing réalisé par Emile Ardolino (1987). De très belles scènes de danse, et cette réplique, éternelle : « on ne laisse pas Bébé dans un coin ».

Point Break extrême limite réalisé par Kathryn Bigelow (1991).

Souviens-toi… l’été dernier réalisé par Jim Gillespie (1998).

Et pourquoi un gentil film d’horreur, hein ? Dans cette incarnation parfaite de la mode des slashers qui a dominé le cinéma de genre des années 90, Sarah Michelle Gellar, Jennifer Love Hewitt et Ryan Phillippe, eux aussi purs produits de la décennie, ont maille à partir avec un tueur/pêcheur au croc de boucher.

Il y a aussi la comédie Américaine Vive les vacances (2015).

Midsommar réalisé par Ari Aster (2019).

Un film d’horreur en plein jour, c’est assez rare pour être noté. Une bande de jeunes gens se rend dans un village suédois isolé pour un festival qui ne s’y déroule que tous les 90 ans. Rituels flippants et drogues hallucinogènes aidant, Ari Aster confirme son talent inné pour nous mettre très mal à l’aise.

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).