Le Prieuré de Crest écrit par Sandrine Destombes

Après le succès des Jumeaux de Piolenc en 2018 (prix VSD RTL du meilleur thriller Français présidé par Michel Bussi – Écoulé à 30 000 exemplaires), Sandrine Destombes revient en librairie le 7 mars 2019 avec son 6e roman intitulé Le Prieuré de Crest. Si on retrouve une brigade de gendarmerie à l’enquête et un village d’habitude calme, la narration et les caractères donnent largement la part belle aux personnages féminins : qu’elles soient du bon ou du mauvais côté du bien ou de la justice, d’autres jouent encore davantage sur l’ambivalence. Alors, arriverez-vous à déterminer la part d’ombre de chacune ?

Avis de Cécilia

Sandrine Destombes continue d’explorer le territoire du fait divers avec Le Prieuré de Crest, une enquête où les femmes sont au coeur de l’intrigue.

Le sous-lieutenant Benoit de la gendarmerie de Crest rêve de missions d’envergure et de grands frissons. Il ne se doutait pas qu’un simple contrôle routier déboucherait sur une enquête aussi marquante pour sa carrière : une enfant victime d’un accident puis kidnappée, plusieurs meurtres d’hommes retrouvés avec un chiffre gravé sur le front en l’espace d’une semaine, la descente des Experts du PJGN (Pole Judiciaire de la Gendarmerie Nationale) pour épauler l’équipe. Tous ces évènements mènent inexorablement au Prieuré de Crest, où l’association des petites soeurs de Marie-Fortunée recueille des femmes en détresse….

Même pas peur ai-je envie de dire ! L’éditeur sait dénicher des auteurs de qualité dès qu’il s’agit de thrillers. C’est le 6e ou le 7e que je lis en moins d’un an. Et, à chaque fois, je me dis que c’est le meilleur. Et le suivant livre publié est également excellent. Soyons honnêtes : ils ont du nez pour dénicher des pépites chez Hugo Thriller.

Ici, j’ai particulièrement adoré la construction de l’histoire. Plus j’avançais, plus l’ambiance devenait anxiogène. Habituellement, je suis plutôt pour découvrir la fin. Là, je n’ai vraiment rien vu venir : un coup de génie ! Les personnages sont cohérents, psychologiquement aboutis. Même les « méchants » sont parfaits ! C’est fou !

Avis de Karen

Quand un nouveau Hugo Thriller pointe le bout de son nez, c’est toujours avec la certitude d’en ressortir comblée que je me lance dans sa lecture.
Leur réputation n’est plus à faire et je suis carrément accro à cette collection. J’avais adoré le roman précédent de Sandrine Destombes alors il était certain que celui-ci ne pourrait pas me décevoir.
C’est avec une plume juste, fine, parfaite et addictive qu’elle nous entraîne dès les premières pages dans cette enquête complexe et formidablement bien pensée.
Auprès de son jeune policier, parfois hésitant mais pugnace à souhait, on va d’hypothèses en hypothèses pour essayer de résoudre cet incroyable sac de nœuds.
J’ai beaucoup aimé le réalisme de ce récit, où véritables enquêtes citées comme des clins d’oeil côtoient des thèmes d’actualité variés (comme l’eugénisme, le féminisme ou encore les pathologies psychiatriques) toujours documentés, fouillés et bien amenés.
L’enquête est passionnante, les personnages intéressants et aboutis, qu’ils soient sur le devant de la scène ou secondaires. J’ai particulièrement adoré la juge par exemple, pour ses côtés ambivalents et sa singularité.
Les chapitres sont courts et l’écriture ciselée, tout est là pour donner un rythme fou à ce roman. Les passages en italique où Léa prend la parole avec toute la candeur, la naïveté et la détermination d’une enfant ajoute une touche d’émotions et de frissons non négligeable, pour ne pas dire indispensable.
Sandrine Destombes n’hésite pas non plus malgré la dureté des événements à poser par-ci par-là de petites pointes d’humour fort appréciables amenant légèreté et rendant encore plus crédible cette sombre affaire.
Tous les ingrédients sont donc là pour en faire un thriller détonnant ! Rebondissements et révélations éclatent tout au long de l’histoire comme des pétards et la fin se révèle être grandiose : le dénouement carrément insoupçonné explose comme une bombe. C’est prodigieux.
Si vous aimez les histoires d’enlèvement, de cavale, de meurtres, d’enquêtes compliquées et que les affaires autour des enfants ne vous font pas peur… Lancez-vous sans hésiter, l’écriture captivante de l’auteur et son imagination à glacer les sangs vous feront frémir d’angoisse et de plaisir, c’est certain.

Éditeur : Hugo Thriller – Prix : 19,95 € – 350 pages – Date de parution : 07 mars 2019.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le clocher de Noël et autres crimes impossibles écrit par Roland Lacourbe

Le clocher de Noël et autres crimes impossibles écrit par Roland Lacourbe

Face mort écrit par Stéphane Marchand

Face mort écrit par Stéphane Marchand

Déluges écrit par Kristina Ohlsson

Déluges écrit par Kristina Ohlsson

On a perdu le MH370 écrit par Jean-Louis Baroux

On a perdu le MH370 écrit par Jean-Louis Baroux

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).