Protégeons l’Amazonie maintenant : évènement mondial le 18 février 2021 à 20h, heure Française

Protégeons l’Amazonie maintenant : évènement mondial le 18 février 2021 à 20h, heure Française

Avec la participation exceptionnelle de Jane Goodall, le Cacique Raoni Metuktire, Paul Watson,  David Suzuki, Nicolas Hulot, la Princesse Esmeralda de Belgique… 

Événement mondial en live sur EarthxTV, YouTube et Facebook jeudi 18 février 2021 à 20h (heure Française).

L’écocide, la déforestation, le dérèglement climatique, le libre-échange exacerbé, les incendies sont  autant de sujets écologiques fondamentaux qui font toujours débat dans le combat pour la protection de l’Amazonie. La situation est si critique qu’en janvier 2021, les peuples autochtones d’Amazonie brésilienne, le cacique Raoni en tête, ont déposé une plainte à la Cour Pénale Internationale contre Jair Bolsonaro pour crimes contre l’humanité en réaction à sa politique anti-indigènes et ouvertement climatosceptique. Son gouvernement est également accusé de mettre volontairement en danger les peuples indigènes en raison d’une gestion de crise sanitaire de la Covid-19 catastrophique.

Dans la foulée de cette action à l’écho planétaire, l’Association Planète Amazone, le Fonds Léopold III pour l’Exploration et la Conservation de la Nature, l’Association Amazon Watch et la Fédération du peuple Huni Kui de l’Acre (Fephac) ont décidé d’agir, en partenariat avec EarthX, en réunissant les plus grands acteurs de la cause environnementale internationale lors d’un live exceptionnel jeudi 18 février 2021 à 20h00. L’événement ouvrira le débat sur la démarcation des terres indigènes, droit constitutionnel établi dès 1988 pour protéger les forêts, la biodiversité et les populations autochtones. 

Ce programme de 2 heures piloté notamment par Mindahi Bastida, guide du peuple Otomi (Mexique), rassemble pour la première fois les témoignages de nombreux leaders indigènes dont le chef Ninawa Huni-Kui, le cacique Raoni, les emblématiques cheffes Valdelice Veron, Alessandra Korap, Patricia Gualinga et les interventions de personnalités dévouées à la cause telles que David Suzuki, Sydney Possuelo, Franca Sciuto co-fondatrice avec Sting de la Rainforest Foundation, Paul Watson, Jane Goodall, la Princesse Esmeralda de Belgique, Anuna de Wewer et Adelaïde Charlier du mouvement Youth For Climate Belgium, Nicolas Hulot, Leila Salazar-Lopez (directrice exécutive d’Amazon Watch), Gert-Peter Bruch (fondateur de Planète Amazone) et bien d’autres… 

Les invités partagent leurs expériences et leurs points de vue sur le rôle essentiel des territoires indigènes de l’Amazonie pour préserver l’humanité d’aujourd’hui et des générations futures. Alors qu’un accord historique des pays du G7 pour financer un programme de coopération internationale destiné à protéger durablement les forêts du Brésil et les peuples autochtones a été scellé lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992, force est de constater que les initiatives ont été avortées. Le demi-milliard de dollars investi pour protéger 40 millions d’hectares de territoires autochtones en Amazonie a été gaspillé ces quinze dernières années par des politiques au dessein contraire et n’a pas inversé cette catastrophe écologique. 

L’objectif de cet événement, durant lequel 25 minutes du film Terra Libre de Gert-Peter Bruch narré par le Capitaine Paul Watson seront dévoilées, est d’éveiller les consciences, d’en appeler à la responsabilité collective internationale et d’apporter des solutions concrètes à court terme

Pour participer au Live le jeudi 18 février à 20h

En Anglais sur EarthxTV

En Anglais sous-titré Français sur Youtube

En Anglais sous-titré Français sur Facebook

Planète Amazone lutte aux côtés des peuples autochtones d’Amazonie pour la préservation des forêts et du vivant et fait partie de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, mouvement en faveur de la paix et des générations futures dont elle a favorisé la création. L’ONG s’est engagée dès sa création auprès du Cacique Raoni et du peuple Kayapo pour la démarcation des terres indigènes. 

Fondée en 2011 sous le nom de Earth Day Dallas par l’écologiste et homme d’affaires Trammell S. Crow, EarthX est une organisation à but non lucratif basée au Texas qui promeut la sensibilisation et l’impact environnementaux grâce à des entreprises conscientes, une collaboration non partisane et des solutions durables axées sur la communauté. Elle est membre de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). EarthxTV est une plate-forme Web lancée à l’automne 2020 qui distribue en direct, en replay et à la demande divers contenus environnementaux tels que des conférences et des films. Elle est accessible à tout moment et de n’importe où sur EarthxTV.org. 

Le roi Léopold III fut l’un des premiers européens, dès le début des années 1960, à s’intéresser au cacique Raoni et aux peuples du Xingu. Le Fonds Léopold III a pour objet de favoriser l’étude et la conservation de la nature. Il contribue au financement d’expéditions hors d’Europe. Ses missions visent l’étude scientifique et la protection de la biodiversité actuelle, ainsi que des populations humaines vivant proche de la nature. Les archives scientifiques du roi Léopold III, conservées à l’Institut des Sciences naturelles de Belgique, contiennent d’innombrables documents photographiques d’une grande valeur scientifique et historique. 

Amazon Watch est une organisation à but non lucratif fondée en 1996 pour protéger la forêt tropicale et faire progresser les droits des peuples autochtones dans le bassin Amazonien. 

Elle travaille en partenariat avec des organisations autochtones et environnementales sur des campagnes pour les droits de l’Homme, la responsabilité des entreprises et la préservation des systèmes écologiques de l’Amazonie. 

La Fédération du Peuple Huni Kui de l’État d’Acre est une organisation à but non lucratif créée en 2006 par les dirigeants des 12 terres pour mieux organiser la gouvernance du peuple Huni Ku. Elle a pour mission de défendre les droits, rechercher l’unification, le renforcement, le développement et la durabilité du peuple, protéger ses biens culturels immatériels, les connaissances traditionnelles des médecines sacrées, l’éducation huni kui, l’environnement et le territoire, et rassembler les communautés par le biais d’associations et d’organisations locales.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

La Journée Mondiale des Abeilles, le 20 mai

La Journée Mondiale des Abeilles, le 20 mai

Les 1001 vies du vintage. Le guide engagé de la mode de seconde main écrit par Aurélie Vassy

Les 1001 vies du vintage. Le guide engagé de la mode de seconde main écrit par Aurélie Vassy

Loi climat : mobilisation des lycéens et lycéennes pour plus de repas végétariens dans les cantines !

Loi climat : mobilisation des lycéens et lycéennes pour plus de repas végétariens dans les cantines !

Les promenades au bord de l’eau

Les promenades au bord de l’eau

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).