La Saint-Patrick, patron Irlandais

La Saint-Patrick, patron Irlandais

La fête de la Saint-Patrick est une fête chrétienne qui célèbre, le 17 mars, saint Patrick, le saint patron de l’Irlande.

La Saint-Patrick est une fête chrétienne célébrée par l’Église Catholique, l’Église Orthodoxe, l’Église Luthérienne, et l’Église d’Irlande (Anglicane). Elle est déjà célébrée par les Irlandais aux 9e siècle et 10e siècle. Par la force de l’observation de cette tradition à travers le temps, Saint-Patrick est associé à l’Irlande dans le système de patronage religieux.

Le 17 mars est reconnu comme une fête légale dans le calendrier Irlandais et est inscrit au calendrier liturgique catholique, grâce à l’influence de Luke Wadding, un moine scolastique franciscain né à Waterford. La fête de Saint-Patrick devient alors un jour saint d’obligation pour les catholiques d’Irlande.

La fête a toujours lieu pendant le Carême. Il est de tradition pour certains chrétiens observant un jeûne pour le Carême de le rompre pendant la journée de la Saint-Patrick. Le calendrier de l’Église évite les observations de fêtes de saints durant certaines solennités, déplaçant ainsi le jour du saint en dehors de la période d’observation. La Saint-Patrick est périodiquement affectée par ce changement, lorsque le 17 mars tombe pendant la semaine sainte. Cela est déjà arrivé en 1940 : la Saint-Patrick a été observée le 3 avril pour éviter de coïncider avec le dimanche des rameaux, et de nouveau en 2008 où elle a été observée le 14 mars. Elle est progressivement devenue une fête civile, symbole de reconnaissance de tous les Irlandais. Ainsi aux États-Unis, principal pays de la diaspora irlandaise, la première célébration de cette fête a lieu à Boston en 1737 et la première parade officielle à New-York en 1762.

Pour les mythes et légendes, c’est par ici.

La gastronomie

Les films

 

  • Mais aussi le drame musical Once réalisé par John Carney, avec Glen Hansard, Markéta Irglová et Hugh Walsh (2007 – 1h25 – Disponible en VOD).

La musique

La musique Irlandaise s’est développée dans toute l’Irlande dès l’Antiquité, parfois influencée par le contexte politique ou religieux de l’époque. À la suite de l’émigration massive des Irlandais au xixe siècle, elle s’est répandue aux États-Unis notamment, mais aussi sur l’ensemble du Royaume-Uni. Elle a été incluse dans d’autres styles et de nombreux reels et jigs Irlandais ont été repris, entre autres par le bluegrass et la musique traditionnelle Canadienne, y compris au Québec.

La musique la plus ancienne connue en Irlande est celle des harpistes des clans gaéliques datant du 9e siècle. La harpe figure comme emblème du pays depuis au moins le 13e siècle. On ne sait rien des musiciens non professionnels ni des danses pratiquées à l’époque mais le harpiste accompagnait un poète qui proclamait les louanges du chef de clan auquel il était rattaché.

La musique Irlandaise jouit d’une renommée mondiale, et de grands talents comme U2, The Chieftains, Flogging Molly ou Sharon Shannon. Pour les danseurs, on peut compter sur les spectacles de Lord of Dance, Irish Celtic, Celtic Legends ou Riverdance.

 

Les livres

La littérature Irlandaise est particulièrement dense pour un pays relativement petit (7 000 000 insulaires, estimation 2018). Les œuvres les plus connues en dehors du pays sont de langue Anglaise mais les œuvres en Irlandais continuent à constituer une partie non négligeable de la production littérature produite. En plus de la tradition écrite, l’Irlande garde jusqu’à aujourd’hui une forte tradition orale de légendes et poésies Celtiques, toutes en Irlandais.

Les bijoux

La collection Esprits d’Irlande par Rouages et Créations.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les Mythes et Légendes au Japon

Les Mythes et Légendes au Japon

Légende des Neuches

Légende des Neuches

Mythes et Légendes en Irlande

Mythes et Légendes en Irlande

Ce qui porte malheur, ce qui porte bonheur

Ce qui porte malheur, ce qui porte bonheur

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).