Les pâtes à l’ail mis en scène par Jean Carol Larrive

Le thème central de la pièce est l’amitié : jusqu’où peut-on aller par amitié ? Un parfait équilibre entre humour et émotion servi par deux complices touchants de sincérité.

Deux hommes, amis d’enfance, pas encore vieux mais plus vraiment jeunes. Réunis pour des pâtes à l’ail tous les mois depuis des décennies où ils refont le monde et le point sur leurs existences. Mais un soir l’un d’eux veut que l’autre lui rende le plus grand service qu’un homme peut demander à un autre, lui éviter la déchéance, la dépendance, l’oubli. Tandis que l’un plaide son cas avec un humour noir foncé l’autre célèbre la vie, l’amitié, la sexualité. Et les deux dévoilent leurs faiblesses, leurs failles, leur amour pour la vie et leurs proches. Deux mecs vraiment drôles et vraiment tendres ou l’inverse.

La gravité du sujet (une maladie grave, la volonté de mourir dignement) est abordée avec beaucoup d’humour, ce qui n’était pas forcément gagné d’avance. Les deux comédiens sont excellents et se complètent parfaitement bien. Il s’agit aussi d’une histoire d’amitié et de ce cela implique. Peut-on tout demander et/ou faire par affection pour son meilleur ami ? Chacun répondra à cette question en son âme et conscience.

Genre : comédie dramatique – Avec Bruno Gaccio et Philippe Giangreco – Durée : 1h10.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Un Petit Jeu Sans Conséquences mis en scène par Éric Laugérias

Un Petit Jeu Sans Conséquences mis en scène par Éric Laugérias

12 hommes en colère au Théâtre Hébertot (Paris)

12 hommes en colère au Théâtre Hébertot (Paris)

On ne badine pas au Théâtre Montmartre Galabru (Paris)

On ne badine pas au Théâtre Montmartre Galabru (Paris)

Dernier coup de ciseaux, un spectacle de Paul Pörtner  au Théâtre des Mathurins (Paris)

Dernier coup de ciseaux, un spectacle de Paul Pörtner au Théâtre des Mathurins (Paris)

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).