The Haunting of Hill House 2018 disponible sur Netflix

The Haunting of Hill House 2018 disponible sur Netflix

Lors de l’été 1992, Hugh et Olivia Crain s’installent temporairement dans un ancien manoir, Hill House, avec leurs cinq enfants : Shirley, Steven, Theodora, Luke et Eleanor. Mais d’étranges événements commencent à se dérouler au sein du manoir et affectent principalement Olivia dont le comportement devient de plus en plus étrange.

Un soir, Hugh et les enfants quittent la maison à cause de circonstances encore très floues pour les enfants Crain mais qui ont conduit à la mort de leur mère.

En 2018, soit 26 ans après leur départ d’Hill House, les enfants et leur père, dont la relation a été fortement affectée depuis, se retrouvent après une nouvelle tragédie, les forçant à affronter leurs démons intérieurs mais également à ouvrir les yeux sur ce que Hill House a fait d’eux et l’emprise que cette maison diabolique semble encore avoir sur eux.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est HillHouse03-1024x576.jpg.

Mike Flanagan réalisateur de Doctor Sleep adapte librement Maison Hantée de Shirley Jackson paru en 1959.

Le casting réunit Carla Gugino (Entourage, Californication), Timothy Hutton (Leverage), Michiel Huisman (Orphan Black, Game of Thrones), Elizabeth Reaser (Grey’s anatomy), Oliver Jackson-Cohen (Invisble Man), Kate Siegel (Pas un bruit), et Victoria Pedretti (You, Once upon a time in Hollywood) dans une histoire angoissante aux nombreuses révélations.

Le concept de la série est de créer une anthologie un petit peu comme American Horror Story. L’histoire ici se tient en une saison et est finie. Une partie du casting reviendra incarnant de nouveaux personnages dans une future saison The Haunting of  Bly Manor à l’automne 2020.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est HillHouse02.jpg.

L’histoire suit deux temporalités : les événements de l’été 92 passé par la famille Crain dans la maison et leur vie une fois adulte qui les ramène dans la maison pour y découvrir les secrets de la tragédie qui s’est passée dans leur enfance.

L’ensemble rappelle le cinéma d’horreur hispanique avec des œuvres comme le Labyrinthe de Pan de Del Toro, L’Orphelinat de Bayona ou Les Autres d’Amenabar dans son esthétique macabre.

Suivre cette série consiste très vite à collecter des indices et relever des évènements bizarres et plus dérangeants qu’effrayants au départ afin de comprendre ce qui lie la famille à la maison en écartant en toute conséquence de cause de tomber dans la facilité du jumpscare ressort éculé du genre pour se focaliser sur l’atmosphère et les personnages. Au fur et à mesure du point de vue de chacun d’eux les pièces du puzzle se mettent en place dans un décor gothique qu’est la maison au cœur du récit et qui devient rapidement un personnage à part entière.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est HillHouse04.jpg.

la série ne joue clairement pas dans la même cour que les séries d’horreur du même genre. En effet, loin d’être vide de sens, elle réussit à naviguer entre démons fictifs et démons réalistes. Les souvenirs, les mensonges, les cachotteries, bref ces petits détails qui peuvent vite venir hanter nos vies, sans pour autant prendre l’apparence de personnes décédées.

L’horreur est ici mélangée au drame familial vécu par la famille Crain et le scénario arrive habilement à aborder différents sujets tels que la santé mentale, la mort, l’homosexualité et les regrets qui rongent certains des membres de la famille. C’est grâce à cette recette que la série arrive autant à accrocher son spectateur. Outre l’histoire d’épouvante au centre de la série, cette dernière devient rapidement une obsession à mesure que les épisodes s’enchaînent.

The Haunting of Hill House bouleverse les codes actuels de l’horreur qui consistent à délivrer un scénario sans profondeur et du gore et des effets spéciaux à gogo. Ce qui charme ici, c’est justement le parfait équilibre entre les scènes fantaisistes et la réalité. Pas d’impression de too much à l’américaine, pas de longueurs à déplorer. Tout colle ! La série est également sublimée par l’ambiance sombre et gothique durant les 10 épisodes ou les décors et bande son se coordonnent avec justesse.

Certes sur le papier The Haunting of Hill House nous présente un plat plutôt réchauffé (l’histoire d’une maison hantée) mais elle arrive parfaitement à satisfaire son public. Par son habileté à aborder durant plusieurs épisodes la santé psychologique des protagonistes, la série parvient non seulement à devenir angoissante mais aussi fascinante ! La tension est palpable et les frissons garantis. Nous apprécions autant les fantômes qui se cachent derrière les portes que ceux qui ne peuvent se voir à l’œil nu. C’est définitivement une bonne série à visionner pour Halloween !

Les 10 épisodes de The Haunting of Hill House sont à découvrir sur Netflix.

 

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

The Rookie Saison 2

The Rookie Saison 2

9-1-1 : Lone Star

9-1-1 : Lone Star

Buffy contre les Vampires – 1997 -2003 disponible sur Amazon prime video

Buffy contre les Vampires – 1997 -2003 disponible sur Amazon prime video

High School Musical : La Comédie Musicale Spécial Noël 2020 sur Disney +

High School Musical : La Comédie Musicale Spécial Noël 2020 sur Disney +

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).