Kinds of kindness réalisé par Yorgos Lanthimos

Kinds of kindness réalisé par Yorgos Lanthimos

Kinds of kindness est une fable en tryptique qui suit : un homme sans choix qui tente de prendre le contrôle de sa propre vie ; un policier inquiet parce que sa femme disparue en mer est de retour et qu’elle semble une personne différente ; et une femme déterminée à trouver une personne bien précise dotée d’un pouvoir spécial, destinée à devenir un chef spirituel prodigieux.

Après le fascinant Pauvres Créatures Emma Stone et Willem Dafoe replongent dans l’univers de Yorgos Lanthimos rejoints par Jesse Plemons qui a reçu le prix d’interprétation masculine au festival de Cannes 2024.

Trois histoires vont nous être racontées successivement, trois histoires où l’on retrouve les mêmes acteurs dans des rôles différents. Les histoires ne semblent pas liées mais pour autant des éléments récurrents surviennent dans le récit des personnages secondaires semblent les mêmes.

Les notes de Sweet Dreams de la période Eurythmics d’Annie Lennox ouvrent le premier récit où l’on va découvrir l’histoire d’un homme sous la domination totale de son patron et qui tente de reprendre le contrôle de sa vie et ses choix, le second récit s’attache entre les rapports d’un policier et de sa femme qui a survécu par miracle à un accident en mer et le dernier récit suit une femme sous l’emprise d’une secte en quête du messie de celle-ci.

Chaque histoire parle de domination entre les êtres, d’emprise et de relations toxiques des éléments irréels surviennent nous plongeant dans un état de perplexité.

Le macabre va côtoyer l’absurde et maintient le spectateur dans un sentiment de malaise.

Le sens de ces 3 récits est à trouver dans le titre « Kinds of kindness » signifie « Des sortes d’actes de gentillesse » et en effet chaque récit est ponctué de ces sortes d’actes de gentillesse. Certains sont horribles, d’autres dérangeants, monstrueux, glauques, répréhensibles mais tous sont réalisés en un certain sens par gentillesse, par affection voire par amour.

Kinds of Kindness est perturbant, ancré dans le réel et basculant aussi bien dans le drame que la comédie noire. Certains éléments sont terrifiants et d’autres absurdes. Yorgos Lanthimos prouve une fois de plus l’exigence et l’attachement qu’il a avec ses comédiens. Il les met suffisamment en confiance pour les pousser très loin et ceux-ci nous offre des prestations saisissantes.

Le film est une expérience débarrassée de la sophistication esthétique de Pauvres Créatures et conservant l’étrangeté de Yorgos Lanthimos dans trois fables unies en un film.

Genre : drame – Nationalité : Irlande, Grande Bretagne, USA – Durée : 2h45 – Date de sortie : 26 juin 2024 – Distributeur : Walt Disney Company France

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

The Lost King réalisé par Stephen Frears

Novembre réalisé par Cédric Jimenez

Novembre réalisé par Cédric Jimenez

Les Amandiers réalisé par Valéria Bruni Teneshi

Les Amandiers réalisé par Valéria Bruni Teneshi

La Belle Époque réalisé par Nicolas Bedos

La Belle Époque réalisé par Nicolas Bedos

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).