Shadowscent – Tome 2 : La couronne de fumée écrit par P.M. Freestone

Shadowscent – Tome 2 : La couronne de fumée écrit par P.M. Freestone

Chronique de Christelle :

Persuadée d’avoir perdu Ash à jamais, Rakel a fui la capitale et ses horribles complots.
Désormais, elle n’a plus qu’un objectif : utiliser ses dons pour trouver un remède contre le mal qui ronge son père. Mais au-delà des frontières de l’empire, elle va devoir se confronter aux fantômes de son passé…

Alors que tout le monde le croit mort, Ash lutte de toutes ses forces pour survivre dans le donjon du palais et cherche désespérément un moyen de s’enfuir. Car si l’on découvre le secret de ses pouvoirs, plus rien ne pourra empêcher la guerre civile…

Que Rakel et Ash le veuillent ou non, le sort d’Aramtesh est désormais entre leurs mains. Mais auront-ils les épaules assez solides ?

L’auteur a créé un monde porté par les parfums, auxquels se mêlent des croyances et une mythologie soignée.

Le monde d’Aramtesh est régi par les parfums. Si un parfum permet de définir sa place parmi les riches ou les pauvres, il existe une utilisation connue que des gardiennes des Senteurs : les parfums sont liés à la magie ancestrale. La magie des Dieux. Ces mêmes dieux qui régissent le monde, invisibles.

Alors que le tome 1 n’était rempli que d’odeurs exotiques, sucrées, joyeuses, l’ambiance est tendue dès le début de ce tome. Face à la guerre imminente qui se profile, les complots qui prennent de l’ampleur, ces senteurs laissent place à une odeur lourde, persistante, une odeur de soufre.

Pour que le monde survive, il faudra que chacun fasse des sacrifices.

Au cœur de cette tourmente, Ash et Rakel devront se serrer les coudes et faire des choix. Bons ou mauvais, ils devront définir la meilleure voie pour le prince et le peuple d’Aramtesh. Une 3e voix se joint à leurs récits, offrant une vue extérieure.

J’ai apprécié cet intermède extérieur, un regard neuf et objectif. Cependant le personnage en lui-même m’a laissé froide, trop lisse alors qu’il a du potentiel.

Plusieurs personnages secondaires finement travaillés viennent s’ajouter à nos deux héros et étoffent le récit. Du coup, l’action ne cesse de rebondir, et nous fait basculer dans la joie et la peine. La recherche d’un remède passe au second plan face à la menace du putsch politique qui semble faire écho à une sombre prédiction annonçant une guerre dévastatrice.

Mais tout n’est pas gris : l’espoir est porté par l’amour, l’amitié et les liens avec chacun. Et le don de Rakel pour les senteurs sera peut-être la voie de la rédemption…

L’auteur a une plume fluide et magique : elle nous entraine dans un voyage olfactif et visuel toujours aussi enchanteur. Malgré l’ambiance pesante de ce dernier tome, j’ai été ravie de ma lecture.

Le seul point négatif est que certains mystères ont été résolus trop facilement, avec incohérence parfois.

J’ai beaucoup aimé ma lecture, cette duologie m’a fait voyager et rêver. D’ailleurs, la fin ouverte permet d’imaginer un nouveau monde avec de nouvelles découvertes, de nouvelles aventures, de nouvelles odeurs…

Editeur : Martinière Jeunesse – Date de parution : 6 janvier 2021 – Prix : 19€

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Mort au champagne écrit par Ngaio Marsh

Mort au champagne écrit par Ngaio Marsh

Blansky – Tome 2 : Le cas de Chakkamuk écrit par Roy Braverman

Blansky – Tome 2 : Le cas de Chakkamuk écrit par Roy Braverman

Star Wars – La Haute République – La Lumière des Jedi – Tome 3 : La Chute de l’Étoile écrit par Claudia Gray

Star Wars – La Haute République – La Lumière des Jedi – Tome 3 : La Chute de l’Étoile écrit par Claudia Gray

Les nids de l’hirondelle écrit par Claude Izner

Les nids de l’hirondelle écrit par Claude Izner

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).