La topographie de la terreur écrit par Régis Descott

La topographie de la terreur écrit par Régis Descott

Régis Descott est né à Paris en 1966. Journaliste pendant plusieurs années puis concepteur de jeux vidéo, il a publié L’Empire des illusions en 1998, roman initiatique autour de la retraite de Russie et de la Berezina.

Pavillon 38, actuellement en cours d’adaptation cinématographique, a enthousiasmé la presse et a fait l’objet de cessions à l’étranger. La suite, Caïn & Adèle, thrillers contemporains mettant en scène une psychiatre aux prises avec des fous dangereux, Régis Descott remonte aux origines de la psychiatrie, au temps de Charcot et des aliénistes. Une époque qui ne connaissait pas encore les psychotropes, et où l’on avait surtout recours à la psychologie pour soigner les patients. Ce roman est né de longs mois de recherches sur la médecine à la fin du XIXe siècle et sur le thème de la dégénérescence, au cœur de l’œuvre de Zola, de Huysmans ou encore de Lorrain.

Passionné par la peinture et la photographie, l’auteur a étudié les rapports parfois étroits entre création artistique et folie et bâti son intrigue autour de ce thème central. Il vit à Paris.

Résumé

Gerhard Lenz, commissaire à la KriPo à Berlin, doit enquêter sur une série d’assassinats dont les mises en scène semblent ritualisées. Une investigation qui le conduira dans le dédale des administrations du Reich et lui fera découvrir l’ampleur du programme d’euthanasie de masse gardé secret par les autorités…

Un commissaire du Reich se dresse face à l’hydre nazie

Berlin, 1943. Après Stalingrad, Hitler a décrété la guerre totale. Gerhard Lenz, commissaire à la Kripo, tente d’organiser la clandestinité de Flora, la jeune Juive qui attend un enfant de lui, quand un psychiatre, membre du NSDAP, est assassiné.

L’enquête sera pour lui l’occasion de découvrir l’ampleur du programme d’euthanasie de masse, dit Aktion T4, et le rôle joué par les médecins nazis.

Dans une ville au bord de l’abîme, Topographie de la terreur raconte le combat d’un homme seul face à l’hydre totalitaire.

Cette histoire m’a vraiment retournée. Le résumé m’a donné le ton de suite pour l’enquête principale, sauf que je n’étais pas prête pour la trame de fond. Quelque chose m’a tout de même fait sentir de l’espoir dans cette machinerie/ tuerie sans nom, cet espoir s’appelle Gerhard, commissaire dans la KRIPO (Brigade criminelle allemande dans les années 40) à Berlin, tandis que le monde se déchire en Europe, un plan diabolique doit voir le jour suite à la débâcle des troupes du 3ème Reich : L’AKTION T4 , je vous laisse faire une opinion en regardant ce lien. Je vous assure, ça fiche une trouille pas possible et dieu sait qu’il en faut pour me faire peur !!

J’ai suivie Gerhard dans ce qui va s’avérer être une enquête  « chaud patate », il doit sauver celle qu’il aime car elle attend leur enfant ainsi que son frère, tout deux « cochent » les cases pour un aller simple dans les camps de la mort. L’amour de gerhard est juive, son frère est gay et résistant .

Quant à lui, il doit survivre parce qu’il est dans le mauvais camp, cela va le forcer à vraiment choisir son côté ; celui de la force ou celui de l’obscurité…..

Au milieu de tout ça, il y a un cinglé qui « s’amuse » à tuer, cette enquête va débouchée sur le merdier de l’aktion t4 ….

Je vous ai dit que cette histoire m’a faite flippée ? Bah, je vous le redis avec une variante « Ce n’est pas piquée des hannetons !! » .

La plume de l’auteur est dure, parfois choquante mais elle est remplie d’histoire et c’est ce qui fait que j’ai oublié où je me trouvai !! J’ai voulu savoir à tout prix ce qui allait arriver aux personnages. Gerhard prend des risques, mais c’est calculé, il en a marre de sa position par les temps qui courent. L’auteur a su mélangé le réel et son histoire d’une façon qui frôle le respect !! Un travail de recherches titanesque !!

Le tout donne « La topographie de la terreur » , je ne peux pas dire que j’ai adorée cette histoire (Elle n’est pas nulle attention !!) , je ne peux que vous conseillez de vous faire votre propre avis car c’est une page de l’Histoire , celle qui n’aurait pas dû être écrite , à cause d’un « Monstre à moustache ».

Editeur L’Archipel Catégorie thriller historique Date de sortie 19 janvier 2023 300 pages Prix 21 euros Amazon

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Tous les membres de ma famille ont déjà tué écrit par Benjamin Stevenson

Duel écrit par Frank Leduc

Un lundi de Pentecôte écrit par Patricia Delahaie

Proies écrit par Andrée A. Michaud

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).