Le Cercle de Finsbury écrit par B.A. Paris

Le Cercle de Finsbury écrit par B.A. Paris

D’origine Franco-Irlandaise, B. A. Paris a été élevée en Angleterre avant de partir en France, où elle a notamment créé une école de formation aux langues étrangères et où elle vit aujourd’hui avec son mari et leurs cinq filles. Après avoir connu un immense succès international avec Derrière les portes (près d’un million d’exemplaires au Royaume-Uni, 37 traductions), B.A. Paris récidive avec son deuxième thriller, Défaillances (The Breakdown), qui s’est propulsé en tête des ventes en Angleterre comme aux États-Unis, où elle est désormais considérée comme une star du thriller psychologique.

Alice croyait avoir trouvé la maison de ses rêves…

Quand Léo et elle emménagent au Cercle de Finsbury, une résidence haut de gamme en plein Londres, la jeune femme est persuadée de prendre enfin un nouveau départ. Et tant pis si les choses sont allées un peu vite avec Léo et si celui-ci a pris en charge leur emménagement sans véritablement la consulter. La maison est parfaite, la résidence idéale, et les voisins semblent si accueillants !

… Mais ce fut celle de ses pires cauchemars.

Lorsqu’Alice apprend que Nina, qui vivait dans la maison avant qu’ils n’emménagent, y a été sauvagement assassinée, le vague sentiment d’insécurité qu’elle ressentait jusqu’alors se transforme en peur, puis en terreur. Une présence étrange semble hanter les murs et ni Léo, qui semble lui cacher beaucoup de choses, ni les voisins, qui consacrent le plus clair de leur temps à s’épier les uns les autres, ne la rassurent.

Et puis l’on passe bien trop facilement d’une maison à l’autre, à l’intérieur du Cercle, pour pouvoir y dormir en paix.

Quant on lit dans la biographie de l’auteure, que celle-ci est considérée comme la star du thriller psychologique, nom de Zeus ! Oui et re-oui ! Je dirais même la reine au même titre que Mary Higgins Clarke ! Il y a d’autres auteures évidemment qui sont tout aussi qualifiées pour nous mettre les nerfs en tension extrême, sauf que ces deux-là, c’est vraiment le haut du panier. J’ai découvert l’auteure avec son livre Le Dilemme. La vache ! C’est du costaud, et ce n’est pas fini ! Vous vous dites « Ouf, je vais pouvoir souffler un peu, MAIS NON ! Voici la nouvelle parution !… »

Le cercle de Finsbury ….Une résidence, privée haut de gamme, qui à première vue est idéale pour vous la jouer Desperates Housewifes, faire tout ce qu’une famille « normale » peut faire en tant normal et c’est situé en plein Londres ! Le cv de rêve !

C’est ce qu’Alice et Léo pensent au moment où ils emménagent dans cette résidence parfaite. Avec des voisins qui ne paient pas de mine, enfin presque …. (C’est là que vous entendez le générique de la mini série « Nos chers voisins » de rien c’est cadeau pour la petite musique qui vous trottine dans la tête)

Sauf que, ce rêve idéal s’effrite crescendo à l’annonce du meurtre d’une ancienne locataire dans la maison occupée par le couple. Bamm ! Adieu veaux, vaches, cochons et poulets ! Le cauchemar commence….Le cercle de fisbury ou comment devenir parano en 410 pages ! Je vous assure que vous ne verrez plus vos voisins de la même façon. J’ai trouvé Alice un petit peu naïve au départ, parce qu’elle se laisse faire par Léo, mais ensuite ce sentiment s’enlève au fur et à mesure de l’histoire. Allant même à croire que l’on vit l’histoire en même temps que ce personnage ! L’auteure a ce don, nous transporter à l’intérieur de son histoire. Truc de folie ! Pis n’oublions pas ce trou du cul de Léo, un « faux cul » de première ! Tout ce que je peux dire de plus, c’est que la consultation avec un psy sera nécessaire à la fin de votre lecture.

Voilà un aperçu de ce que l’auteure est capable. Il faut lire ses livres !! Elle est une auteure dingue accompagnée d’une muse hors du commun, son stylo doit souvent être changé !! Que du bonheur !! Si j’ ai comparée l’auteure avec Mary Higgins Clarke, ce n’est que la vérité !! Ces auteures ont le déclic pour noircir des pages d’une ambiance glauque à souhait, mettre les nerfs au-delà des limites du raisonnable.

Je pense vraiment que B.A. Paris est une auteure , avec laquelle il va falloir compté désormais dans le genre thriller psychologique bien corsé. L’histoire est un coup de cœur, doublé d’un coup de bambou magistral dans la figure !! J’ai d’ors et déjà mis les autres titres de l’auteure dans mon panier amazon !!

Saurez-vous répondre à cette question ? Connaissez vous vraiment vos voisins ? Plutôt Dubernet Carton (Nos chers voisins) ou Hannibal lecter (Le silence des agneaux) ?

Maintenant à vos marques ! Prêt, go !! A vos cliks !!

A plus !!

Editeur : Hugo Thriller – Collection : Thriller psychologique – Date de sortie : 04 mars 2021 – 410 pages – Prix : 19,95 – Traduit de l’Anglais (Grande-Bretagne) Vincent Guilluy.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

L’Ombre des Autres écrit par C.J. Tudor

L’Ombre des Autres écrit par C.J. Tudor

Les Disparus de Pukatapu écrit par Patrice Guirao

Les Disparus de Pukatapu écrit par Patrice Guirao

La Seconde Épouse écrit par Rebecca Fleet

La Seconde Épouse écrit par Rebecca Fleet

Le dilemme écrit par B.A. Paris

Le dilemme écrit par B.A. Paris

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).