Yawara ! Tome 4 par Naoki Urasawa

Yawara ! Tome 4 par Naoki Urasawa

Depuis toute petite, YawaraInokuma a été entraînée par son grand-père JigorôInokuma, un champion de judo, qui voit en elle une future star de la discipline.

Il a été annoncé que les JO de Barcelone accueilleraient enfin la discipline féminine dans la compétition. Jigorô rêve donc de faire de sa petite-fille la première championne olympique féminine de judo.

Mais contrairement aux attentes de son aïeul, la jeune fille ne rêve que de mode, d’amour, d’idoles… Bref, elle n’aspire qu’à une vie d’adolescente ordinaire, loin des entraînements et des compétitions.

Mais c’est sans compter sur son talent inné pour le judo, que son entourage ne lui permettra pas d’oublier…!

L’œuvre incontournable d’un narrateur hors pair. L’auteur de « Monster » « Pluto » et « Asadora ! » nous entraîne dans le quotidien ordinaire d’une judoka extraordinaire !

 Le vieux maître qui est aussi le grand-père de Yawara pense tirer les ficelles dans l’ombre en poussant sa petite fille dans ses choix d’avenir mais Yawara ne se laisse pas faire et mène de front ses concours d’entrée à l’université et ses tournois de Judo même si elle déteste ce sport au plus haut point. Mais Jody un rival venu d’un autre continent va lui redonner une étincelle pour ce sport.
Yawara va passer ses concours dans des circonstances particulières. Va t’elle être admise que va-t-elle faire si ce n’est pas le cas ?

 Le vieux maître qui est aussi le grand-père de Yawara pense tirer les ficelles dans l’ombre en poussant sa petite fille dans ses choix d’avenir mais Yawara ne se laisse pas faire et mène de front ses concours d’entrée à l’université et ses tournois de Judo même si elle déteste ce sport au plus haut point. Que nous cache les dernières pages de ce tome ?? Que va t‘il se passer dans le prochain ?. Yawara ira-t-elle au J.O. de Seoul ?
J’apprécie toujours autant le personnage du grand-père qui a toujours un je ne sais quoi qui me fait penser à Tortue Géniale (personnage de Dragon Ball Z) peut-être la moustache, ou le côté vieux maître rusé mais sage. Un personnage que j’adore !! Même si dans ce tome, je le trouve quand même assez directif avec l’avenir de sa petite fille. Et il fait cela sans tenir compte de l’avis de celle-ci.

Les dessins sont vraiment agréables et les quelques pages colorées par-ci par-là sont vraiment sympathiques.

Éditeur : Kana – Collection : Big Kana – Scénario et illustration : NaokiUrasawa – Traduit : Thibaud Desbief – Date de parution : 23 avril 2021 – 290 pages – Prix : 15 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

La déesse de 3000 ans de Fumitaka Kato

La déesse de 3000 ans de Fumitaka Kato

Les carnets de l’apothicaire

Les carnets de l’apothicaire

Frankenstein Juni Ito

Frankenstein Juni Ito

Nina du Royaume aux étoiles – Tome 1 de Rikachi

Nina du Royaume aux étoiles – Tome 1 de Rikachi

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).