Rencontre avec Charlotte de Turkheim, Charlotte Gaccio, Catherine Hosmalin, Charlotte Ndebeka et Angelina Bertrand Gomez pour Mince Alors 2

Rencontre avec Charlotte de Turkheim, Charlotte Gaccio, Catherine Hosmalin, Charlotte Ndebeka et Angelina Bertrand Gomez pour Mince Alors 2

Cet entretien a eu lieu le 03 décembre 2021 à Paris.

J’ai adoré discuté avec ces actrices. Elles sont très agréables en interview. Ce sont de « bonnes clientes » comme on dit !

Pourquoi cette suite ? Pourquoi avoir attend autant de temps (presque 10 ans entre les 2 films) ?

Pour Charlotte de Turkheim, c’était le bon moment. Parce que la perte de poids n’est pas une fin en soi. Que se passe-t-il après ? Est-ce qu’on se sent mieux ?

Par ailleurs, le débat a évolué en 10 ans. Les méthodes ont changé.

Quelle était l’ambiance sur le tournage ?

Pour toutes, malgré les contraintes sanitaires (le tournage s’est déroulé en pleine crise sanitaire du COVID en 2020), le tournage ressemblait beaucoup à une colonie de vacances.

Les décors complètent et soutiennent la trame. Comment avez-vous choisi ses lieux ?

Le scénario évoque un rapport à la nature, y compris dans l’équilibre thérapeutique des protagonistes. Le décor est donc essentiel.

Comment avez-vous travaillé (le scénario, vos personnages, etc) pour équilibrer ce film ?

Parlez-nous de vos personnages.

Angelina Bertrand Gomez, peut-être la plus timide, est la première à en parler.

Elle souhaite à quel point avoir quelques kilos en trop n’est pas si grave. Je l’ai trouvée proche de son personnage, très à l’écoute du public venu voir le film en avant-première.

Débarquent ensuite les deux Charlotte : Charlotte Gaccio (à gauche sur la photo – beaucoup de rôles télévisés) et Charlotte Ndebeka (à droite sur la photo – c’est son premier rôle).

Les 2 jeunes femmes (comme les autres) saluent le travail de réalisatrice de Charlotte de Turkheim, la mise en confiance qu’elle instaure. Charlotte Ndebeka se sent très proche de son personnage.

Enfin Catherine Hosmalin.

Pour elle, l’intérêt de ce film réside dans l’après amaigrissement. La perte de poids est un fantasme ultime, comme un but à atteindre. Mais après ? C’est un ajustement personnel permanent. C’est aussi un sujet de santé.

Quel est le mot de la fin ?

Je le laisse à Charlotte de Turkheim « Le film qui donne envie d’être gros ! »

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Apprentis parents réalisé par Sean Anders

Apprentis parents réalisé par Sean Anders

Shining réalisé par Stanley Kubrick

Shining réalisé par Stanley Kubrick

Joséphine s’arrondit réalisé par Marilou Berry

Joséphine s’arrondit réalisé par Marilou Berry

Creation of the Gods réalisé par Wu Ershan

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).