Babylone – Tome 1 : La Traque de Galandon, Giroud et Nicloux

Babylone – Tome 1 : La Traque de Galandon, Giroud et Nicloux

Max Ferlane a la réputation de pouvoir exfiltrer n’importe qui de n’importe quelle situation désespérée. Ce genre de réputation attise assez vite les convoitises. Esseulé dans une jungle hostile, poursuivi par une armée complète, le voici impliqué dans une mission à laquelle il ne voulait pas participer… Quand il est question de gros sous, on n’a pas toujours le choix.

Ancien militaire des forces spéciales, Max Ferlane a connu les terrains de guerre les plus dangereux. Il en est revenu aussi expérimenté que marqué, physiquement et psychologiquement. Après avoir travaillé un temps pour Babylone, une agence de sécurité réputée qu’il a quittée en mauvais termes, il offre désormais ses services spéciaux aux plus démunis. Lorsqu’il part en Afrique pour sauver une jeune femme d’un mariage forcé, Max ne s’attend pas à voir son ancien employeur ressurgir et rendre sa mission beaucoup plus compliquée et dangereuse qu’il ne l’avait imaginée.

L’histoire peut sembler un peu classique et manquait d’un peu d’originalité mais le scénariste délivre une belle copie. On suit les aventures de Max Ferlane assez facilement notamment grâce aux différents personnages bien caractérisés et aux caractères bien trempés.

L’intrigue se développe dans plusieurs pays et continents, c’est un voyage qui nous est propos, sachant qu’il faut prévoir quelques secousses durant le trajet loin d’être tranquille. En effet, dans le cadre de sa mission, Max Ferlane sera la cible d’armées et de milices africaines qui s’affrontent dans des luttes sans mercis. Il sera d’ailleurs témoins de violences très dures principalement contre des femmes et des enfants. L’aspect politique est aussi bien travaillé mélangeant politique internationale, interventionnisme, corruption et chantage.

Le récit est bien évidemment aidé par le trait de Philippe Nicloux. Le dessinateur niçois a la bonne habitude de découper souvent ses pages par de grandes vignettes horizontales ce qui accentuent le rythme mais aussi et surtout les émotions sur les visages et donc la tension du récit. Toutefois, j’ai eu un peu mal avec les couleurs faites par Bechu qui, je trouve, a tendance à mettre des teintes uniformes aux arrière-plans orangés ou bleutés.

Au final, il en résulte de ce premier tome, une lecture plutôt agréable même si pas encore inoubliable. Espérons que le prochain volume qui a déjà été annoncé et qui répond au nom de L’évasion saura marquer les esprits.

Editeur : Le Lombard – Scénario : Galandon et Giroud – Dessin : Philippe Nicloux – Couleurs : Bechu – Date de parution : 26 juin 2020 – 56 pages – Prix : 12,45 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Largo Winch, Aventurier de l’économie à Citéco – la Cité de l’Economie (Paris)

Largo Winch, Aventurier de l’économie à Citéco – la Cité de l’Economie (Paris)

Klaw – Tom 12 : Phénix de Jurion et Ozanam

Klaw – Tom 12 : Phénix de Jurion et Ozanam

Le Convoyeur – Tome 1 : Nymphe de Roulot et Armand

Le Convoyeur – Tome 1 : Nymphe de Roulot et Armand

Kamarades L’intégrale de Benoît Abtev, Jean-Baptiste Dusséaux et Mayalen Goust

Kamarades L’intégrale de Benoît Abtev, Jean-Baptiste Dusséaux et Mayalen Goust

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).