Les Beatles à Paris de Philippe Thirault et Christopher

Les Beatles à Paris de Philippe Thirault et Christopher

3 millions de disques vendus, des concerts sold-out, des fans hystériques : en ce début d’année 1964, la Beatlemania fait rage en Angleterre. Pendant trois semaines, le groupe part faire toute une série de concerts en France, à l’Olympia. Jamais ils ne joueront aussi longtemps au même endroit. Les journalistes britanniques témoignent d’une Beatlemania française foudroyante, et du bonheur d’un groupe insouciant, soudé et créatif. Mais la réalité est toute autre… Située entre la reconnaissance absolue obtenue par le groupe en Angleterre et la conquête-éclair des États-Unis, qu’ils vont mettre à genoux, cette parenthèse parisienne est à part dans la grande aventure des Beatles. « Les Beatles à Paris » est un one-shot qui célèbre le 60ème anniversaire de la venue des Beatles à l’Olympia.

Christopher, le dessinateur, est un anglais d’origine qui vit en Provence depuis 30 ans. C’est là qu’il mène à bien pas mal de projets sur le monde musical : Bob Dylan, Pink Floyd, AC/DC, David Bowie, Janis Joplin et Woodstock… Je n’ai pas été sensible à ses illustrations très « figuratives », ne reconnaissant pas forcément les quatre protagonistes, difficilement dissociables. L’ambiance des concerts, à l’inverse était pour le coup super bien rendue, dans leur hystérie, ainsi que l’époque (costumes et décors).

Le scénario est coécrit par Philippe et Vassilissa Thirault, quand cette dernière, passionnée par les Beatles explique à son auteur de mari que : « D’un point de vue historique, c’est un moment clé de leur parcours [cette tournée à Paris]. La Beatlemania enflamme le Royaume-Uni, mais ailleurs, ils peinent à s’imposer. Il va y avoir un énorme basculement en leur faveur en ce mois de janvier 1964. Leur conquête du monde commence véritablement à ce moment-là. »  Les auteurs se sont vraiment beaucoup documentés sur cette période (enregistrements audio ou vidéo de leur passage à Paris, notamment dans les archives d’Europe 1) et le scénario s’en ressent, il est construit comme un documentaire d’une « parenthèse parisienne ». Le croisement avec le récit du premier voyage à Paris de John et Paul en 1961, avant d’être les fameux « 4 garçons dans le vent », embrouille ce récit et m’a un peu perdue. Dommage, car le voyage était plutôt sympa, avec pour compagnons, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday,  Phil Spector, et une belle histoire d’amitié entre ces jeunes anglais à la conquête du monde de la musique.

Éditeur : Robinson – Genre : Documentaire historique – Scénario : Thirault Philippe et Vassilissa – Dessin : Christopher – Date de parution : 6 mars 2024 – 80 pages – Prix : 19,99 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).