Thérapie de groupe – Tome 1 : L’étoile qui danse de Manu Larcenet

Thérapie de groupe – Tome 1 : L’étoile qui danse de Manu Larcenet

Thérapie de Groupe met en scène un auteur de bande dessinée à la recherche de l’inspiration. Dans une quête inlassable, il parcourt l’univers de la création. Il remonte l’Histoire, fait appel aux plus grands peintres, interpelle Boileau, Nietzsche ou Dieu Lui-même.

Faire rimer humour et désarroi n’est pas à la portée de tous les poètes. Avec cet album drôle et émouvant, cultivé et percutant, c’est pourtant l’exploit que réalise l’auteur.
Ce voyage aux sources de la création est l’occasion pour le lecteur de constater l’extraordinaire talent graphique de Larcenet et l’ampleur de sa palette. Mais aussi d’entrevoir la douleur d’un artiste se cognant aux murs de l’incompréhension et de la solitude. Au bout du voyage, à chaque fois, l’impasse de la souffrance.
Avec une lucidité féroce, l’auteur ne s’épargne jamais et dépeint de façon poignante un artiste à la dérive. Sauf que cet artiste, Manu Larcenet, est aussi le maître de l’autodérision. Et qu’il réussit à rendre chaque dessin, chaque page, chaque échec, aussi hilarants que bouleversants.
Face à l’angoisse de la création, sans artifice ni dissimulation, il se met à nu dans une exploration d’une richesse et d’une profondeur rare et d’une vérité souvent déchirante. Et d’une drôlerie surprenante.
Dialogues ciselés, mise en scène au cordeau, dessin incroyablement abouti, le dernier avatar d’une œuvre originale et dense, Thérapie de Groupe enchantera évidemment la cohorte des fidèles de Larcenet. Et sera un vrai choc pour ceux qui le découvrent.

Les dernières publications de Manu Larcenet étaient plutôt dans un registre sombre, très noir, (Blast, et l’adaptation de Le rapport de Brodeck ) c’est donc avec plaisir que je le retrouve sur un ton humoristique, tel que nous l’avons connu lorsqu’il collaborait avec Jean-Yves Ferri pour la série Le retour à la terre (dont le dernier tome est sorti en 2019, dix ans après le tome 5) ou qu’il a su développer au long des années dans les séries Le combat ordinaire, Nic Oumouk, ou Le sens de la vis.

C’est donc au détour d’une citation de Nietzsche, qui disait à propos de la création artistique : « il faut avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse » que le dessinateur héros de Thérapie de groupe va s’atteler à rechercher l’idée du siècle, « son idée du siècle ». Ce personnage est à l’image de son créateur, ventripotent avec un gros nez, et s’appelle Manu Larcenet ! Ses affres de dessinateur recherchant l’inspiration désespérément, sont loin d’être arrivées à leur terme à la fin de ce premier tome puisqu’il est prévu qu’il y en ai plusieurs… et sachant comment Manu peut être prolifique et inventif, il n’y a pas de doute là-dessus. A suivre donc…

Éditeur : Dargaud – Collection : Hors collection – Genre : Humour – Scénario et dessin : Larcenet Manu – Date de parution : 10 janvier 2020 – 56 pages – Prix : 15 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

C’est dans la tête. Les bébés, il suffit de pas y penser de Lise Minidam

C’est dans la tête. Les bébés, il suffit de pas y penser de Lise Minidam

Les chronique d’Ona par Salva et Yohan Sacré

Les chronique d’Ona par Salva et Yohan Sacré

 Spiderlouze – Tome 1 : héros au bout du fil de Ced et Stivo

 Spiderlouze – Tome 1 : héros au bout du fil de Ced et Stivo

Plop ! de Sébastien Fleuret et Simon Vergnol

Plop ! de Sébastien Fleuret et Simon Vergnol

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).