C’est mon arbre par Olivier Tallec

C’est mon arbre par Olivier Tallec

J’adore cet arbre. C’est MON arbre, dit le bel écureuil roux. J’adore manger MES pommes de pin à l’ombre de MON arbre. C’est MON arbre et ce sont MES pommes de pin. Tout le monde doit savoir que ce sont MES pommes de pin et que c’est MON arbre. Que faudrait-il faire pour le protéger des autres ?

Un écureuil très mignon légèrement possessif avec SON arbre. Il va réfléchir à comment protèger SON arbre de tout autres envahisseurs car cet arbre produit aussi ses pommes de pin et ce sont les SIENNES à lui seul, elles lui appartiennent.

Il ne veut pas les partager. Il va donc envisager plusieurs solutions…

Mais ses solutions ne lui fermeraient-elles pas la vision d’autres arbres qui pourraient être plus gros et plus proléfiques que SON arbre actuel et qui pourraient devenir SON arbre.

Une histoire d’écureuil très possessif avec SON territoire, un petit livre très mignon et automnal qui conviendra parfaitement aux enfants. Et qui traite de la difficulté, qui des fois peut-être, extrêmes de prêter ses affaires

Éditeur : L’École des loisirs – Collection : Pastel – Scénario et illustrations : Olivier Tallec – A partir de 3 ans – Date de parution : 23 fevrier 2022 – 40 pages – Prix : 6,50 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

[Journée Internationale Du Chat le 08 août] C’est qui chat ? de  Michel Van Zeveren

[Journée Internationale Du Chat le 08 août] C’est qui chat ? de Michel Van Zeveren

Le soin rasage solide Umaī

Le soin rasage solide Umaī

Test Shampoing Solide Carrefour Soft

Test Shampoing Solide Carrefour Soft

Salade de courgettes et kiwis aux fleurs d’acacia

Salade de courgettes et kiwis aux fleurs d’acacia

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).