Raven et l’ours de Bianca Pinheiro

Raven et l’ours de Bianca Pinheiro

La petite Raven a un souci et il est de taille : elle a perdu sa maison et ses parents. Heureusement pour elle, elle trouve un précieux allié en la personne de Dimas, un gros ours un peu ronchon qui, malgré ses tendances pantouflardes, n’a pas le coeur de la laisser seule.

Quelle belle découverte que cet album jeunesse qui enchantera les petits, et pas qu’eux !
L’histoire commence avec l’intrusion d’une petite fille dans la caverne d’un ours. Plongé dans son sommeil, elle le réveille et il est de mauvaise humeur. Ce qui ne perturbe nullement le bout d’chou qui le dérange. « Vous n’auriez pas vu mes parents ? » Raven, pas bien haute, et pas encore toutes ses dents, a l’aplomb des jeunes enfants que rien ne perturbe. Dimas est un ours solitaire, un peu bougon, mais le coeur sur la main. Et il cède vite devant la bouille épanouie de la petite fille, bien décidée à partir seule à la recherche de ses parents.
Un portrait de famille plus tard, ressemblant comme les dessins d’enfants…, ce qui n’aide pas Dimas pour qui tous les humains se ressemblent, quelques explications plus tard, « je ne suis pas aussi gros ! » « je ne suis pas petite ! », ce qui entraîne une jolie bouderie, les sacs à dos sur l’épaule, voilà nos deux personnages en route pour retrouver la maison des parents de Raven.
Leur chemin les mène dans une ville étrange, le Cité des Enigmes, dirigée par un roi complètement dérangé. Chaque question posée ne peut obtenir de réponse qu’après la résolution d’une énigme. Ce procédé plaira sans nul doute aux jeunes lecteurs qui s’amuseront à résoudre les devinettes avec Raven et Dimas.

La petite fille campe une héroïne maligne, dynamique, toujours prête à foncer. La pétillante brunette, avec son bonnet bleu et ses lunettes qui lui mangent la figure, est toujours souriante et pleine d’enthousiasme. L’ours est plein de bon sens, et prend son rôle de protecteur très à coeur.
Le dessin de Binca Pinheiro est simple et très coloré, mettant en avant les personnages, sans trop s’attacher aux décors.
L’histoire est fraîche, pétillante, nullement crédible mais pleine de rebondissements, et on prend un grand plaisir à suivre les aventures de ces deux personnages improbables. Raven et Dimas sont sympathiques, drôles et attachants. Sans surprise, les parents ne seront pas retrouvés dans ce premier tome, et nos deux héros vont partir pour de nouvelles aventures.

Bianca Pinheiro est une jeune autrice et dessinatrice Brésilienne pour la jeunesse. Elle est l’auteur de Bear, une bande dessinée d’abord publiée en ligne, puis par les Editions Nemo au Brésil et La Boîte à Bulles en France sous le titre Raven & l’ours.

La suite des aventures de Raven et de Dimas sont espérées très prochaines, trois tomes ayant déjà été publiés au Brésil.

Editeur : La Boîte à Bulles – Scénario et dessin : Bianca Pinheiro – 7 juin 2017 – 64 pages – 14 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Cinéma 40 réalisateurs et réalisatrices de David Honnorat et Jérôme Masi

Cinéma 40 réalisateurs et réalisatrices de David Honnorat et Jérôme Masi

Les Tourouges et les Toubleus de Julia Donaldson et Axel Scheffler.

Les Tourouges et les Toubleus de Julia Donaldson et Axel Scheffler.

Léna et l’orchestre enchanté de Carl Norac et Sébastien Pelon, CD lu par Julie Gayet, musique de Mathieu Lamboley

Léna et l’orchestre enchanté de Carl Norac et Sébastien Pelon, CD lu par Julie Gayet, musique de Mathieu Lamboley

Une semaine chez Grrrand-Père d’Henri Fellner

Une semaine chez Grrrand-Père d’Henri Fellner

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).