Le Joüy à Paris

Le Joüy à Paris

Le Joüy a officiellement ouvert ses portes le 29 juin 2020. Il est situé 3 rue borda dans le 3e arrondissement de la capitale hexagonale, au métro Arts et Métier (ligne 3 et 11), où l’on peut visiter le magnifique Musée des Arts et Métiers. Il s’agit évidemment d’un restaurant (pour moi bistronomique car il est plus haut de gamme qu’une brasserie). Mais, on peut aussi visiter la galerie d’art attenante.

Je commence par contextualiser mon test : nous étions 2 copines, pour le dîner, 10 jours après l’ouverture du lieu. Mes critères sont assez simples : l’hygiène et la propreté doivent être impeccables, la carte (pour un endroit de cette taille, elle doit être courte : c’est spacieux sans être immense donc une proposition gastronomique trop longue implique le manque de fraîcheur), l’accueil et, bien sûr, la qualité dans l’assiette.

Nous avons été accueillies avec chaleur, bienveillance et un enthousiasme aussi agréable que discret : on n’en fait pas des tonnes pour nous impressionner. Nos hôtes souhaitaient que nous passions une bonne soirée et ont tout fait dans ce sens. Par exemple, on vient régulièrement voir si tout sans passe bien avec délicatesse, tact et réserve. J’ai trouvé cette situation très bien. Un seul tout petit bémol de rien du tout : le service est un peu long. Cela dit, comme les restaurateurs viennent d’ouvrir au moment de mon essai, pour moi, il ne s’agit que de la mise en route. Surtout que le service est globalement vraiment charmant et que la suite vaut largement le déplacement.

L’hygiène et la propreté sont irréprochables (comme à mon habitude, j’ai même été vérifier dans les commodités).

Passons donc aux choses sérieuses. Que mange t’on ? Est-ce bon ?

La carte est courte (ce qui est bon signe comme je vous l’ai expliqué plus haut).

Comme vous pouvez le constater, les prix ne sont pas exorbitants.

Et la qualité est clairement présente : les produits sont frais, de saison, parfois bio. Les plats sont parfaitement assaisonnés. Il ne manque de rien (sel, poivre, épices, piments, herbes, etc.). Et rien n’est en trop. Tout est très juste !

Nous avons choisi la tapenade noire, le fois gras et le saumon fumé. Le principe est d’avoir des portions à partager.

Les quantités sont suffisantes pour très bien manger, sans en avoir trop dans l’assiette et avoir l’impression d’exploser en fin de repas. C’est généreux. Clairement. Mais, sans excès !

Pour conclure, je recommande cette adresse.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Chez Simon, restaurant – poissonnerie dans le Quartier des Batignolles à Paris

Chez Simon, restaurant – poissonnerie dans le Quartier des Batignolles à Paris

L’Aqua Restaurant, une péniche gastronomique Italienne à Surennes (92)

L’Aqua Restaurant, une péniche gastronomique Italienne à Surennes (92)

Le Quatrième Mur à Bordeaux

Le Quatrième Mur à Bordeaux

Le Banquet des Troubadours à Provins

Le Banquet des Troubadours à Provins

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).