Le musée de la franc-maçonnerie à Paris

Le musée de la franc-maçonnerie à Paris

Le patrimoine maçonnique est à l’image des mutations qui ont vu au cours des derniers siècles accéder nos sociétés à la modernité.

Créé en 1889, victime de spoliations sous l’Occupation, ré ouvert en 1973, le musée a progressivement reconstitué ses collections. Depuis 2000, il est le musée de la franc-maçonnerie et il bénéficie depuis 2003 de l’appellation  Musée de France, délivrée par le Ministère de la Culture.

Ces dernières années, une action soutenue lui a permis de faire de nouvelles acquisitions, d’accueillir de nouveaux publics, de créer une banque d’images.

Afin de compléter ce renouveau, le musée a été entièrement rénové afin de mettre en valeur les oeuvres uniques que renferme ce lieu d’histoire et de culture de la franc-maçonnerie. Toutes les composantes de la franc-maçonnerie Française oeuvrent au sein de son comité scientifique et de l’association des amis du musée.

J’ai eu l’occasion de visiter ce musée. Il présente l’histoire de ce groupement d’hommes et de femmes, attaché aux valeurs Républicaines Françaises. Les êtres humaines qui composent les loges sont d’âges, d’origine géographique, de professions, de confessions spirituelles ou encore d’orientations politiques diverses.

Le grand orient de France est une association loi 1901. On peut donc vérifier ses statuts et son fonctionnement en préfecture. Et, on y entre comme on le souhaite ou presque.

Les loges se réunissent pour débattre sur des sujets variés. Ces réflexions sont publiées et accessibles au grand public. De plus, j’ai eu le loisir de prendre autant de photos que je le souhaitais. Y compris dans les loges.

Donc, pas de complot et peu de secrets.

Le musée est en lui-même passionnant : il présente l’histoire de la franc-maçonnerie des origines à nos jours avec des objets du quotidien, des tableaux, des livres qui permettent de mieux apréhender cette association.

Musée de la franc-maçonnerie Siège du Grand Orient de France : 16 rue Cadet 75009 Paris – 01 45 23 74 09 – www.museefm.org – Du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h – Le samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h – Le dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h – Fermeture les lundis et jours fériés – Entrée : 6 € – Tarif réduit (sur justificatif) : 4 € (seniors (plus de 60 ans), étudiants (moins de 26 ans), adhérents de l’ass. Léon Bourgeois et de l’ass. des amis du musée, personnels du Ministère de la Culture et du Ministère de l’Education – Gratuité (sur justificatif) : moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, journalistes, guides-conférenciers, ICOM, visiteurs handicapés – Possibilité de régler votre visite (libre ou guidée) par chèque vacances – Le billet d’entrée donne l’accès aux collections permanentes et expositions temporaires – Les visites guidées du musée et des temples sont actuellement programmées tous les samedis à 14h30 et 16h (inscription le jour même à l’accueil du musée) : 7 € par personne (en plus du tarif d’entrée) – Visite guidée du musée et de temples maçonniques (conférenciers de l’association des amis du musée) : 7 € /personne (+ entrée au musée) : 2 h de visite – Possibilité d’organiser des visites en matinée pour les groupes qui en font la réservation.

 

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Dali comme vous ne l’avez jamais vu

Dali comme vous ne l’avez jamais vu

L’Abbaye de Royaumont

L’Abbaye de Royaumont

France Miniature à Elancourt (78 – Yvelines)

France Miniature à Elancourt (78 – Yvelines)

Animaparc Occitanie réouvre ses portes au public le 20 juin 2020

Animaparc Occitanie réouvre ses portes au public le 20 juin 2020

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).