Killer Party, le jeu d’ambiance par Asmodée

Killer Party, le jeu d’ambiance par Asmodée

Vous cherchez le jeu qui rendra votre soirée entre amis ou le mariage de votre cousine inoubliable ? Avec Killer Party, endossez le double rôle de tueur implacable et de victime potentielle !Killer Party est un jeu d’ambiance simple qui se joue tout au long d’une soirée ou d’un repas.

Dans le jeu Killer Party, un joueur incarne l’organisateur de la partie. Il assigne à chaque participant une mission et une cible dans l’assistance. Les cartes « Mission » indiquent en détail la méthode et les conditions d’assassinat de la victime.

Pour qu’un meurtre soit validé, ses conditions d’exécution doivent être respectées. Dès qu’un joueur réussit sa mission, il reprend à son compte la mission et la cible du malheureux défunt. En fin de partie, le tueur qui a éliminé le plus de joueurs et le dernier survivant seront récompensés !

Killer party anime vos soirées en famille ou entre amis car il développe les interactions et brise la glace en un rien de temps. Excellente introduction aux murder parties (ou je suis une psychopathe), il permet aux joueurs de relever les défis et surtout d’être discret !

A partir de 14 ans – De 8 à 50 joueurs – Durée de jeu : 4 heures et +.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les Mystères de Pékin

Les Mystères de Pékin

The Jokers propose des activités pour petits et grands : Vivarium réalisé par Lorcan Finnegan

The Jokers propose des activités pour petits et grands : Vivarium réalisé par Lorcan Finnegan

Jardin d’Orient de Gigamic

Jardin d’Orient de Gigamic

Le jeu officiel de La Casa de Papel

Le jeu officiel de La Casa de Papel

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).