Le Bagh Chal, un jeu de société originaire du Népal

Le Bagh Chal, un jeu de société originaire du Népal

J’ai découvert le Bagh Chal, ou tactique du tigre, lors de mon séjour à Katmandou. Très ancien, datant sans doute de plusieurs siècles, ce jeu de stratégie originaire du Népal oppose deux adversaires. Le jeu est asymétrique : l’un des joueurs contrôle quatre tigres, alors que son adversaire contrôle jusqu’à vingt chèvres. Les tigres « chassent » les chèvres, tandis que les chèvres essaient de bloquer leurs mouvements.

On trouve également ce jeu dans le sud de l’Inde, où il est connu sous le nom de Aadu puli attam (jeu des chèvres et des tigres). Le plateau diffère mais les règles restent les mêmes.

Les chèvres commencent, les deux camps jouent un coup alternativement comme dans la plupart des jeux de plateau traditionnels.

Le bagh-chal se décompose en deux phases :

  1. Pour commencer, les 20 chèvres sont placées une par une sur le plateau sans pouvoir se déplacer une fois posées. Pendant ce temps, le joueur qui a les tigres peut à chaque coup en déplacer un d’une intersection.
  2. Ensuite, une fois que les 20 chèvres ont été posées, les chèvres et les tigres bougent tour à tour. À chaque coup, on déplace un pion d’une intersection.

Un tigre peut prendre une chèvre en sautant par-dessus (à condition que la case derrière la chèvre soit libre). Il n’est pas obligatoire de capturer.

Il est interdit aux chèvres de créer une situation où la même séquence de coups se répète indéfiniment

À partir de 7 ans – Durée moyenne d’une partie : 15 minutes (mais ça peut durer beaucoup longtemps).

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Jardin d’Orient de Gigamic

Jardin d’Orient de Gigamic

Le jeu officiel de La Casa de Papel

Le jeu officiel de La Casa de Papel

Le jeu de stratégie Asmodee The Shining

Le jeu de stratégie Asmodee The Shining

Game box Quiz Football

Game box Quiz Football

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).