Falcon et le Soldat de l’Hiver. Retour sur la série

Falcon et le Soldat de l’Hiver. Retour sur la série

La série 2021 des studios Marvel, en exclusivité sur Disney+ à partir du 19 mars 2021.

Au casting, Anthony Mackie dans le rôle de Sam Wilson alias Falcon et Sebastian Stan dans celui de Bucky Barnes alias le Soldat de l’Hiver. Les deux hommes, qui se sont retrouvés à la toute fin d’Avengers : Endgame, se lancent dans une aventure autour du monde qui va mettre leurs ressources – et leur patience – à rude épreuve. Daniel Brühl (le Baron Zemo), Emily VanCamp (Sharon Carter) et Wyatt Russell (John Walker) sont également au générique de cette série en six épisodes réalisée par Kari Skogland sur un scénario de Malcolm Spellman.

Falcon et le Soldat de l’Hiver est à découvrir à partir du 19 mars 2021 exclusivement sur Disney+.

https://www.youtube.com/watch?v=6xLim-xb7Lw

Comment Sam est devenu Falcon ? Quand est-ce que l’esprit de Bucky a-t-il été guéri ? Qu’est ce qui a poussé Sharon sous terre ? La série Les légendes des Studios Marvel vous permet de revisiter les parcours des personnages de Falcon et le Soldat de l’Hiver avant l’arrivée de la série sur Disney+. Les épisodes sur Falcon et le Soldat de l’Hiver sont disponibles depuis le 5 mars, et ceux sur le Baron Zemo et Sharon Carter le sont à partir du 12 mars.

https://www.youtube.com/watch?v=DmJ1ds_Ebsg

I – Retour sur la série :
Après 6 épisodes il est temps de dire au revoir à cette seconde série Marvel de Disney +.
Si on retrouvera sans doute Sam Wilson et Bucky il est clair que la série devra changer de nom puisque Sam a abandonné le nom de Falcon pour celui de Captain America.
Marvel Studios nous a offert une série plus classique et proche des attentes du grand public comparé à Wandavision qui est beaucoup plus atypique.
Les scènes d’action étaient impressionnantes (en particulier la scène d’ouverture) et pour autant la série a su garder du temps pour développer ses personnages et aborder des thématiques beaucoup plus profondes qu’attendues.
C’est au final sur ce point là que je trouve que la série est une très bonne surprise plus profonde que ne le laissait penser les bandes annonces mais les antagonistes en particulier auraient mérité plus de temps pour approfondir et évoquer avec eux ce qu’a été la vie des humains non super héroïques pendant les 5 années post claquement de doigts de Thanos.

II – Grands thèmes de la série :
-Un monde en crise et beaucoup plus gris que d’habitude.
Falcon et le soldat de l’hiver est l’occasion d’aborder les conséquences direct du claquement de doigts de Thanos dans Infinity War et surtout le retour après 5 ans de toute la population disparue dans un monde qui a du s’adapter et survivre à ce dramatiquement évènements qui a brisé des familles et plonger les nations dans une crise grave. La crise est sociale, politique et économique. Le parcours de nos deux comparses offrent l’opportunité de découvrir qu’en effet tout ne va pas bien dans le meilleur des mondes et que le naturel des hommes revient au galop bien rapidement. C’est aussi l’occasion d’introduire l’ile de Madripoor (On y reviendra) haut lieu rassemblant toute la pègre mondiale.

-Super-héros vs réalité.
Le parcours de Sam en particulier est vraiment intéressant. On y aborde le syndrome de l’imposteur qu’il ressent en devant marcher dans les pas de Steve Rogers mais aussi qu’être un super-héros ne résout pas tout. La scène à la banque est particulièrement marquante là dessus.
Sa sœur, Sarah, nous permet une plongée dans le monde réel à la fois pleine de désenchantement dans ses débuts puis plus positive avec le temps avec l’affirmation de l’importance de la solidarité des gens normaux.
Sam n’a pas de super pouvoirs, juste une technologie lui permettant de se battre et pour lui la grande question est de savoir ce qu’il est sans ce costume. Un homme noir sans pouvoirs, sans argent mais prêt à se batte pour défendre les plus faibles.

-Vengeance et rédemption.
Le parcours de Bucky aborde à la fois son désir de faire amende honorable de ses malversations passées quand il était manipulé par Hydra mais aussi psychologiquement combien il se sent d’un autre temps.
A la fin de Endgame il est le seul à dire adieu à Steve Rogers quand il s’apprête à repartir dans le passé remettre les pierres de l’infinité à leur place car il a parfaitement conscience que Steve en profitera pour rester dans le passé. C’est sans doute la même chose qu’il aurait fait à sa place.
Il va donc tenter de commencer à s’ouvrir aux autres maladroitement et la fin de la série le voit sourire (chose que l’on avait pas vu depuis le début de Captain America, first avenger) et se sentir enfin à sa place.

-Le super soldat, face cachée de l’Amérique.
Vouloir reproduire le sérum ayant donné ses capacités à Steve Rogers dans les années 40 a été évoqué à plusieurs reprises. C’est d’ailleurs suite à une tentative ratée que Bruce Banner est devenu Hulk. Falcon et le soldat de l’hiver évoque les expérimentations subies par d’autres pour parvenir à faire un nouveau sérum. C’est une façon évidente de parler des expériences qu’ont réellement subi des militaires (pendant la guerre du Vietnam par exemple).

-La place des afro-américains aux USA et l’héritage de Captain America.
C’est sans doute la thématique la plus majeure de toute la série. Steve a confié le bouclier à Sam sans se rendre compte de ce que cela implique pour un homme noir de devenir le symbole de l’Amérique.
Le retour à la réalité est immédiat alors que les autorités le pousse à rendre le bouclier pour le confier aussitôt à un homme blanc, blond aux yeux aux bleus, militaire.
John Walker est littéralement la reproduction des décisions qu’avaient pris les autorités militaires en faisant de Steve Rogers Captain America dans le premier film un pingouin au service de la propagande de l’armée.
Sauf qu’il n’est pas Steve Rogers même s’il veut lui ressembler. Il veut devenir Captain America pour avoir du pouvoir alors que Steve le voulait pour défendre les faibles.
« Je n’ai envie de tuer personne. Je déteste les brutes, quelle que soit leur origine. » (Captain America the first avenger)
Hériter et porter le bouclier c’est l’enjeu de la série et Sam a besoin de temps pour accepter de devenir un symbole et ressentir l’impression qu’il est capable et digne de le faire.

III – Des références
Falcon et le soldat de l’hiver est moins dense en références que Wandavision mais deux choses appellent quelques explications.

Madripoor est un lieu très connu dans les comics et cette première incursion ne sera pas la dernière. Ce lieu impacte quasiment tous les super-héros opérant sur Terre et en particulier certains mutants dont un qui arbore de belles lames d’adamantium à ses points…

La Comtesse Valentina Allegra de Fontaine était une apparition surprise dans la série et est connue sous le nom de Madame Hydra dans les comics. C’est une puissante femme, intelligente et manipulatrice mais pas nécessairement mauvaise contrairement à ce que le laisse entendre son pseudonyme.

IV – Et après…
La fin de la série a coïncidé avec l’annonce du développement d’un 4ème volet de Captain America en film mais il est certain qu’on retrouvera Sam et Bucky avant dans une autre série.

Sharon Carter reviendra très certainement car le twist final la concernant manque cruellement d’explications et appelle à plus de développement. De même John Walker à présent devenu U S Agent n’a pas fini de faire parler de lui.

Le Baron Zemo a eu aussi un développement qui mériterait de se poursuivre.

Ayo et les Dora Milaje ont été une excellente surprise et une série est en développement centrée sur le Wakanda ce qui offrira l’occasion j’espère d’en apprendre plus sur ces femmes guerrières.

La Comtesse Valentina Allegra de Fontaine reviendra très prochainement sur grand écran mais nous en reparlerons.

La prochaine série à venir est consacrée à un certain Loki.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Hawkeye, série Marvel sur Disney+

Hawkeye, série Marvel sur Disney+

Ne t’éloigne pas, la série Netflix adaptée de l’ouvrage éponyme de Harlan Coben

Ne t’éloigne pas, la série Netflix adaptée de l’ouvrage éponyme de Harlan Coben

L’héroïne de DC Universe StarGirl en série

L’héroïne de DC Universe StarGirl en série

Charmed : le Reboot

Charmed : le Reboot

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).