Fils de sorcières – Tome 2 : Le voleur de Songes de Maxe L’Hermenier et Steven Dhondt dit Stedho, d’après Pierre Bottero

Fils de sorcières – Tome 2 : Le voleur de Songes de Maxe L’Hermenier et Steven Dhondt dit Stedho, d’après Pierre Bottero

Résumé du premier tome : Jean est le seul de sa famille à ne pas avoir hérité des dons de sorcellerie, car la magie se transmet uniquement de mère en fille ! Sa mère, ses six tantes, sa grand-mère et même sa petite sœur Lisa disposent de pouvoirs extraordinaires. Mais quand un buveur de magie les fait disparaître les unes après les autres, Jean appelle son père, qu’il ne connaît pas, au secours. Simples humains, vont-ils terrasser le dangereux buveur de magie et… recréer une famille heureuse ?

Résumé du deuxième tome : Jean, sa petite soeur Lisa et leurs parents vont passer leur premier Noël en famille chez leur grand-mère. Pourtant Lisa est en proie à des cauchemars de plus en plus effrayants. Jean, qui apprend à maîtriser ses nouveaux pouvoirs, décide alors d’ensorceler un attrape-rêve pour que Lisa retrouve le sommeil. Mais au matin, Lisa ne se réveille pas ! Sans le savoir, les enfants ont invoqué un voleur de songes, qui se nourrit de leurs peurs. Jean et Lisa vont devoir affronter leurs plus grandes craintes pour vaincre le démon et se sauver de ce cauchemar sans fin.

La collection Jungle Pépites a pour but d’adapter des classiques de la littérature jeunesse en Bande Dessinée. Créée en 2018 par Maxe L’Hermenier, elle compte quelques adaptations à son actif : La rivière à l’envers de Jean-Claude Mourlevat, Le renard de Morlange d’Alain Surget, Les misérables de Victor Hugo, Un grand-père tombé du ciel, de Yaël Hassan (dont voici ma précédente chronique) etFils de sorcières de Pierre Bottero. Un carnet pédagogique rédigé et validé par des enseignants complète ces albums.

C’est une très belle adaptation, et même si je n’avais pas lu le premier opus, tout à fait compréhensible. Il faut s’accrocher un peu pour repérer tous les personnages, notamment toutes les tantes ! Même si l’on se doute de l’issue dès le début, il y a du suspens et une fin salutaire pour tout le monde. Les illustrations sont foisonnantes, pour l’univers des cauchemars, ça fait bien flipper et peut-être à ne pas mettre entre toutes les mains (c’est préconisé à partir de 9 ans…). Par contre je persiste à dire que le « carnet pédagogique » qui donne des jeux de lettres etc n’a pas un grand intérêt à mon sens.

Éditeur : Steinkis – Collection : Jungle Pépites – Genre : BD tirée d’un roman fantastique (à partir de 9 ans) – Scénario : Maxe L’Hermenier d’après l’univers de Pierre Bottero – Dessin : Stedho – Date de parution : 21 avril 2022 – 54 pages – Prix : 14,95 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Yakari – Tome 42 : La colère de Thathanka de DERIB (dessins), Xavier Giacommeti (scénario), Rebekrah Paulovich (couleurs)

Yakari – Tome 42 : La colère de Thathanka de DERIB (dessins), Xavier Giacommeti (scénario), Rebekrah Paulovich (couleurs)

Casse-Noisette et le roi des souris par Nathalie Andrewson d’après E.T.A. Hoffmann

Casse-Noisette et le roi des souris par Nathalie Andrewson d’après E.T.A. Hoffmann

Eusèbe, le chat qui rêvait de devenir un super-héros de Séverine de la Croix, Valéria Orlando et Pauline Roland

Eusèbe, le chat qui rêvait de devenir un super-héros de Séverine de la Croix, Valéria Orlando et Pauline Roland

Un grand-père tombé du ciel de Marc Lizano, d’après le roman de Yaël Hassan

Un grand-père tombé du ciel de Marc Lizano, d’après le roman de Yaël Hassan

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).