C’est magnifique réalisé par Clovis Cornillac

C’est magnifique réalisé par Clovis Cornillac

Pierre, la quarantaine, a toujours vécu loin des désordres du monde entre ses abeilles et ses hibiscus. Lorsque ses parents disparaissent, son univers bascule. Il apprend qu’il a été adapté et doit apprendre à survivre dans une société moderne qu’il ne connaît pas. Déterminé à découvrir le mystère de ses origines, il croise la route d’Anna, touchée par cet homme décalé. Cette dernière décide alors de l’aider dans sa quête de vérité. Mais, à mesure que l’enquête avance, Pierre se décolore !

J’ai beaucoup apprécié ce film un peu vintage sur la forme. C’est l’histoire d’un homme socialement décalé, à la limite du complètement inadapté : il ne comprend pas le monde moderne qui l’entoure.

Par ailleurs, la critique sociale est acerbe. Les humains sont mal aimables, les services de l’état supposés aidés sont, au mieux, incompétents.

Et les personnages principaux sont très attachants.

Genre : comédie – Nationalité : Française -Durée : 1h37 – Avec Clovis Cornillac, Alice Paul et Lilou Fogli – Date de sortie au cinéma : 01 juin 2022 – Distributeur : UGC.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Irréductible réalisé par Jérôme Commandeur

Irréductible réalisé par Jérôme Commandeur

Vive les vacances réalisé par Jonathan Goldstein & John Francis Daley

Vive les vacances réalisé par Jonathan Goldstein & John Francis Daley

L’extraordinaire voyage du Fakir réalisé par  Ken Scott

L’extraordinaire voyage du Fakir réalisé par Ken Scott

L’innocent réalisé par Louis Garrel

L’innocent réalisé par Louis Garrel

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).