Les Vétos réalisé par Julie Manoukian

Les Vétos réalisé par Julie Manoukian

Dans le Morvan, Nico qui est le dernier vétérinaire du coin, travaille d’arrache-pied et sans compter ses heures pour sa clinique. Quand Michel son associé, mentor et ami lui annonce son départ en retraite, il comprend que les choses vont se compliquer et que seul il ne s’en sortira pas. A la demande de son oncle Michel, la jeune Alexandra fraichement diplômée va venir pour aider, seulement la jeune fille un peu sauvage qui vient de la ville n’a pas envie de rester trop longtemps dans ce village paumé de son enfance où il n’y a pas grand-chose à faire et où la première grande surface n’est pas la porte à côté. De plus, l’accueil froid qui lui ai réservé ne va pas lui donner envie de rester.

Nous sommes habitués à voir des films se déroulant en milieu rural et traitant de l’agriculture mais les films parlant de la difficulté du métier de vétérinaire dans le monde rural sont rares voire inexistant. Les Vétos est un film drôle et touchant où rien ne sera épargné à la jeune vétérinaire et où tout sera bon pour essayer de la faire partir. Bien qu’étant une habituée du village depuis toute petite, la jeune alexandra est traitée comme une étrangère par les villageois. Le cliché du villageois qui n’accepte pas les gens venant d’ailleurs et encore moins de la ville à la dent dur et en plus d’être réfractaires dans ce film, les villageois ont tendance à être machistes et misogynes. Pour beaucoup d’entre eux, une femme vétérinaire à la campagne mais quelle idée, c’est un métier d’hommes car il faut être fort physiquement et mentalement et en plus elle vient de la ville et elle a un sale caractère. C’est justement ce caractère qui va lui permettre de s’imposer, de tenir bon malgré les bâtons qu’on lui met dans les roues et de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Elle va leur montrer à tous, qu’une femme peut boire comme un homme et mettre un veau au monde comme un homme.

En regardant ce film, on a le plaisir de voir que malgré les fausses images qui collent encore à la femme de nos jours (femme faible, fragile et moins forte qu’un homme), la femme est l’égale de l’homme et qu’elle est capable de faire la même chose qu’un homme. La jeune vétérinaire cloue le bec a beaucoup de villageois et elle le fait avec brio, humour, fraicheur et son tempérament de femme combattive va en remettre plus d’un à sa place et va faire changer d’avis les hommes du village sur ce qu’est capable de faire une femme. Le premier qui va voir ses habitudes changer et ses idées machistes chamboulées c’est le vétérinaire Nico interprétée par Clovis Cornillac qui va se rendre compte qu’il peut compter sur la jeune vétérinaire et qu’il a besoin d’elle. Malgré les obstacles mis sur sa route, l’oncle de la jeune vétérinaire qui l’a mis devant le fait accompli en l’envoyant dans ce petit village du Morvan et qui ne lui a pas demandé son avis, ne s’était pas trompé, sa vocation était bien d’être vétérinaire à la campagne.

Genre : Comédie – Nationalité : Française- Avec Noémie Schmidt, Clovis Cornillac, carole France, Michel Jonasz- Distributeur : UGC Distribution – Prix : 14,99€ – Date de sortie : 03 juin 2020.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les Tuche 4 réalisé par Olivier Baroux

Les Tuche 4 réalisé par Olivier Baroux

Le Nouveau Stagiaire réalisé par Nancy Meyers

Le Nouveau Stagiaire réalisé par Nancy Meyers

Edmond réalisé par Alexis Michalik

Edmond réalisé par Alexis Michalik

Inunaki : Le village oublié réalisé par Takashi Shimizu

Inunaki : Le village oublié réalisé par Takashi Shimizu

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).