Daphné réalisé par Peter Mackie Burns

La vie de Daphné est un véritable tourbillon. Aux folles journées dans le restaurant londonien où elle travaille succèdent des nuits enivrées dans des bras inconnus. Elle est spirituelle, aime faire la fête mais sous sa personnalité à l’humour acerbe et misanthrope Daphné n’est pas heureuse. Lorsqu’elle assiste à un violent braquage sa carapace commence à se briser…

C’est un personnage touchant Daphné fragile et précieuse. Le jeu d’actrice d’Emily Beecham est remarquable. Tout est si réel, terre à terre. On découvre un autre aspect de la ville de Londres. 

On envie de se plonger son univers et l’arracher à sa douloureuse vie. Elle vacille, le public vacille. Les détails, les couleurs tous est choisit avec soin. Chaque chose compte. Elle ne sait pas ce qu’elle veut. Son cynisme est son armure, pleine de paradoxe. C’est un personnage délicat et introverti.

Et puis ce drame, elle a peur, elle doit faire face à ces démons. J’ai beaucoup aimé, je le recommande. Allez le voir !

Genre : Drame – Nationalité : Britannique – Avec Emily Beecham, Geraldine James et Tom Vaughan-Lawlor – Date de sortie : 02 mai 2018 – Durée : 1h33 – Distributeur : Paname Distribution.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Novembre réalisé par Cédric Jimenez

Novembre réalisé par Cédric Jimenez

Les Amandiers réalisé par Valéria Bruni Teneshi

Les Amandiers réalisé par Valéria Bruni Teneshi

Né un 4 juillet réalisé par Oliver Stone

Né un 4 juillet réalisé par Oliver Stone

Parasite réalisé par Bong Joon ho

Parasite réalisé par Bong Joon ho

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).