Moffie réalisé par Oliver Hermanus

Moffie réalisé par Oliver Hermanus

1981, Nicholas a 16 ans, comme tous les jeunes blancs Sud-Africains de son âge, il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Durant cette période, le gouvernement sud-africain, blanc, raciste et ségrégationniste, mène une politique étrangère qui vise à combattre les communistes et die swart gevaar : « le danger noir ». Nicholas est envoyé sur le front au sud de l’Angola pour défendre le régime de l’apartheid. Il tente alors de survivre tant aux horreurs de la guerre qu’à la brutalité de l’armée.

Moffie est tiré de l’autobiographie du même nom d’André Carl van der Merwe. Le titre est un terme de langue Afrikaans très insultant pour désigner les homosexuels.

Le héros en effet outre subir comme tous les autres jeunes hommes de son régiment les sévices concoctés par son lieutenant et l’ensemble des structures d’encadrement de l’armée s’interroge sur sa sexualité et ressent une attirance pour l’un de ses camarades de chambrée. Cette histoire se dessine à demi-mots et on peut se demander si c’est plus un besoin de tendresse dans cette violence quotidienne qu’une attirance physique dont il est question.

Moffie est une plongée dans un système d’éducation par lequel des générations d’hommes blancs sud-africains sont passés les amenant à entretenir une haine des sud-africains noirs et des communistes. C’est un point de vue non pas des victimes visées mais de la formation avilissante et toxique qui va faire d’adolescents des instruments de la ségrégation et de la haine. Ce racisme est ancré en eux par l’éducation prodiguée par leurs parents eux-mêmes héritiers de ce même système patriarcal blanc entretenu par le pouvoir politique, l’autorité militaire et l’éducation.

Le film est violent dans sa manière de dépeindre la « formation » de ces adolescents qui seront ensuite balancés sur le front histoire de pouvoir les briser définitivement et en faire les instruments prêts à déverser toute cette violence reçue envers les cibles décidées par le pouvoir en place et les préparer à éduquer leurs futurs enfants dans l’entretien de cette haine et violence.

Dans le cas de Nicholas s’ajoute à tout ceci le fait qu’il a compris très vite que son attirance va en faire une cible et un défouloir de cette haine car bien évidemment l’apartheid ne saurait tolérer l’homosexualité qui ne rentre pas dans le cadre de l’élite de pouvoir blanche qu’elle construit pour dominer les autres.

Moffie est un film brutal mais témoin d’une page d’histoire qu’on ne peut ignorer.

Genres : drame, romance, guerre – Nationalités : Sud-africaine, Britannique – Durée : 1h44 – Date de sortie : 07 juillet 2021 – Distributeur : Outplay Films.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Milieu de l’Horizon réalisé par Delphine Lehericey

Le Milieu de l’Horizon réalisé par Delphine Lehericey

En attendant Bojangles réalisé par Regis Roinsard

En attendant Bojangles réalisé par Regis Roinsard

Julie (en 12 chapitres) réalisé par Joachim Trier

Julie (en 12 chapitres) réalisé par Joachim Trier

Flag Day réalisé par Sean Penn

Flag Day réalisé par Sean Penn

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).