Moi, Tonya réalisé par Craig Gillespie

Moi, Tonya réalisé par Craig Gillespie

En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d’avoir planifié et mis à exécution l’agression…

Moi, Tonya est un excellent film. Que dis-je excellent ? Il est génial ! Tout d’abord parce qu’il est complètement décalé par rapport aux standards du genre (le biopic en l’occurrence) : nous avons les différents points de vue de plusieurs (pour ne pas dire tous les) protagonnistes de l’affaire. Tonya Harding est clairement une victime (de sa mère d’abord, mais aussi des à priori, de la bienpensance, de son milieu sociale, etc.) : elle est malheureuse et mal dans ses baskets. Elle fait donc ce qu’elle peut avec ce qu’elle a. Et, à part de le patinage, elle n’a pas grand chose. Le film est également drôle (même si on rit jaune assez souvent !)

Un très grand film !

Oscar 2018 du meilleur second rôle féminin pour Allison Janney dans le rôle de LaVona Golden.

Titre original : I, Tonya – Genre : biopic – Naliotanité : Américaine – Date de sortie : 21 février 2018 – En DVD, BR et VOD (France Télévisions) : 21 juin 2018 – Durée : 1h59 – Avec Margot Robbie, Sebastian Stan et Mckenna Grace – Distributeur : Mars Films.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Billy Holiday : une affaire d’état réalisé par Lee Daniels

Billy Holiday : une affaire d’état réalisé par Lee Daniels

The Perfect Candidate réalisé par Haifaa Al Mansour

The Perfect Candidate réalisé par Haifaa Al Mansour

Sound of Metal réalisé par Darius Marder

Sound of Metal réalisé par Darius Marder

Judy réalisé par Rupert Goold

Judy réalisé par Rupert Goold

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).