Splendide Hôtel : Un Voyant en Enfer réalisé par Pedro Aguilera  – ArteKino  Festival 2023

Splendide Hôtel : Un Voyant en Enfer réalisé par Pedro Aguilera  – ArteKino  Festival 2023

Tadjoura, 1886. Alors qu’il a abandonné la poésie depuis longtemps, Arthur Rimbaud, âgé de 32 ans, est désormais marchand dans la Corne de l’Afrique. Il aspire désormais au bonheur et envisage de rentrer en France. Il a simplement besoin de réussir un dernier coup, le plus gros : vendre des milliers de fusils au roi Ménélik. Mais rien ne se passe comme prévu. Mêlant fiction et documentaire, construit à partir des correspondances d’Arthur Rimbaud à sa mère, le film tente d’incarner le poète et son état mental, en s’intéressant à une partie méconnue de sa vie, pourtant pierre angulaire. Entre disparition et naissance d’un mythe, est-il victime de son matérialisme ou bien vit-il son expérience poétique la plus suprême : une saison en enfer pour de vrai ?.

Splendide Hötel : un voyant en Enfer oscille entre le drame, la biographie et le documentaire s’attachant à raconter un des derniers épisodes de la vie d’Arthur Rimbaud. Ayant abandonné la poésie depuis une bonne dizaine d’années il a décidé de s’expatrier en Afrique, en Ethiopie pour se lancer dans le trafic d’armes, une entreprise risquée dont l’objectif est de s’enrichir et qui sera un fiasco total.

Le trentenaire est bien loin de la poésie qu’il composait à ses 20 ans mais cette partie de sa vie est documentée par sa correspondance avec sa mère et quelques photographies qu’il a prises.

Ce matériel sert de base au film où Damien Bonnard incarne un Rimbaud colérique, un peu cynique mais non dénué d’émotions et sentiments. La perspective de l’enrichissement l’obnubile.

Le réalisateur a fait le choix de projeter cette histoire dans notre monde moderne tout en conservant le cadre de l’Afrique comme toile de fond. C‘est un choix assumé mais qui m’a un peu sorti de l’histoire.

La performance de Damien Bonnard est convaincante et les scènes alternent des passages racontant l’histoire et des moments plus oniriques et à l’esthétique d’une très belle poésie semblant nous plonger dans l’esprit de Rimbaud.

Splendide Hötel : un voyant en Enfer est l’occasion de découvrir un Arthur Rimbaud aux antipodes de ce qui a fait sa célébrité dans un épisode sombre et tourmenté de sa vie et qui marque la fin de sa vie. Le poète mourra 4 ans plus à tout juste 37 ans.

Genre : Docu fiction – Nationalité : française – Durée : 1h16 – Date de sortie : 1er décembre 2023 sur Arte

Splendide Hötel : un voyant en Enfer est présenté durant le ArteKino Festival de 2023 qui se déroule du 1er au 31 décembre sur la chaîne Arte et met en lumière une sélection de 12 films européens.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

The Lost King réalisé par Stephen Frears

Novembre réalisé par Cédric Jimenez

Novembre réalisé par Cédric Jimenez

Les Amandiers réalisé par Valéria Bruni Teneshi

Les Amandiers réalisé par Valéria Bruni Teneshi

La Belle Époque réalisé par Nicolas Bedos

La Belle Époque réalisé par Nicolas Bedos

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).