Mademoiselle réalisé par Park Chan-wook

Mademoiselle réalisé par Park Chan-wook

Ce film est présenté en Compétition au Festival de Cannes 2016.

Park Chan-wook est avant tout, pour moi en tout cas, le réalisateur de la trilogie de la Veangeance (Sympathy for Mister Vengeance en 2002, Old Boy en 2003 et Lady Vengeance en 2005). Mais aussi celui de Thirst, ceci est mon sang (2009), film pour lequel il a reçu un prix au Festival de Cannes et de Stoker en 2013.

Années 30, pendant la colonisation Japonaise. Une jeune femme est engagée comme servante d’une riche Japonaise, vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais Sookee a un secret. Avec l’aide d’un escroc se faisant passer pour un comte Japonais, ils ont d’autres plans pour Hideko…

Titre original : The Handmaiden – Genre : thriller – Nationalité : Sud-Coréene – Date de sortie : 02 novembre 2016 – BR collector, DVD et VOD : 22 mars 2017 chez M6 Vidéo – L’édition Blu-ray collector incluant de nombreux bonus dont la version longue inédite (+23 minutes) – Double Blu-Ray collector : 24,99 € – DVD : 19,99 € – Durée : 2h 24 – Avec Kim Min-Hee, Kim Tae-ri et Jung-woo Ha – Distributeur : The Jokers / Bac Films.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Coupez réalisé par Michel Hazanavicius

Coupez réalisé par Michel Hazanavicius

Ne coupez pas ! réalisé par Shinichiro Ueda

Ne coupez pas ! réalisé par Shinichiro Ueda

Vendredi 13 réalisé par Sean S. Cunningham

Vendredi 13 réalisé par Sean S. Cunningham

Black Phone réalisé par Scott Derrickson

Black Phone réalisé par Scott Derrickson

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).