Le Labyrinthe réalisé par Wes Ball

Le Labyrinthe réalisé par Wes Ball

Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.

Lorsque vous allez voir l’adaptation d’un livre que vous avez adoré, vous avez une peur stressante d’être trahi. Je ne suis pas de ceux qui pensent que le film doit être l’exact copie du livre, j’ai conscience que ce sont deux moyens d’expression très différents. Je juge d’abord le film et ensuite l’adaptation : il me suffit que le film soit réussi, que les différences soient justifiées et que l’essence du livre soit sauvegardée.

Le Labyrinthe est un très bon film et une bonne adaptation. Wes Ball arrive à nous livrer un film sous haute tension. Il nous captive dès les premières secondes sans relâcher la tension sur toute la longueur pour terminer avec un final explosif et surprenant. Seules quelques scènes d’action caméra à l’épaule, qui bougent beaucoup, m’ont gêné.

Si vous n’avez pas lu le livre, vous irez acheter la trilogie dès que possible, si vous avez lu le livre vous attendrez la suite avec une énorme impatience.

Au niveau de l’adaptation, le réalisateur a pris quelques libertés que je ne peux pas vous révéler. Votre avis dépendra de votre degré de tolérance face aux adaptations. Certains changements peuvent déstabiliser. Cependant, je pense qu’ils sont nécessaires pour rythmer un film qui dure 2 heures. Le récit ne peut se permettre de prendre son temps ou d’avoir autant de personnages que dans le livre, il doit aussi simplifier pour éviter les longues scènes d’explication. Il est donc évident que certaines choses vous manqueront mais l’essence du livre est là. Les scènes importantes, la relation entre les personnages et l’émotion que vous avez ressenti lors de votre lecture sont bien présents. De plus, l’univers dystopique du film est extrêmement crédible et semble plus réaliste que dans le livre qui s’autorisait des scènes plus surnaturelles. Le bloc, lieu de vie des personnages, et le labyrinthe sont impressionnants et en même temps un huis clos qui arrive à nous faire ressentir l’angoisse de Thomas, si bien qu’un sentiment de claustrophobie m’a atteint ! Une des plus grandes qualités du film résulte de son casting, Dylan O’Brien est parfaitement à sa place, entre vulnérabilité et héroïsme, il est crédible dans tous les cas et pour moi qui ne le connaissait pas (oui je ne regarde pas Teen Wolf), une véritable surprise. Le reste du casting ne déçoit pas non plus et met en avant une jeune génération d’acteurs très prometteurs et très bons comme Kaya Scodelario, Will Poulter, Thomas Brodie­Sangster, Aml Ameen ou Ki Hong Lee…

Il faut aussi prévenir que le film n’échappera pas à la comparaison, oui parfois on pense à Harry Potter et la Coupe de Feu pour la dernière épreuve du Tournoi des Trois Sorciers, oui on pense aussi à Hunger Games pour les scènes dans le bloc, oui on pense à Lost pour la survie, oui on pense à Alien pour la gestion des Griffeurs (assez flippant et parfois dégoûtant) etc…

Oui mais ce qui compte c’est que le film arrive à avoir son identité propre, arrive à intégrer ces références et les transcender, arrive à vous attacher aux personnages, arrive à vous captiver, angoisser, stresser, émouvoir, faire rire… Enfin, pour conclure, je peux vous dire que j’ai adoré le film et que mon âme de lecteur ne se sent pas du tout trahi, donc je vous conseille d’aller voir Le Labyrinthe.

Le Labyrinthe est le nouveau film phénomène pour adolescents : déjà plus 3 millions d’entrées en 6 semaines d’exploitations. Surpassant Twilight, Hunger Games et Divergente, Le Labyrinthe réalise ainsi le plus gros démarrage d’un premier volet d’une franchise pour adolescents.

Genre : Science-fiction – Nationalité : Américaine  – Scénario : Noah Oppenheim d’après le roman de James Dashner édité en France chez Pocket Jeunesse – Avec Dylan O’Brien, Kaya Scodelario, Will Poulter, Thomas Brodie-Sangster, Aml Ameen, Patricia Clarkson et Ki Hong Lee – Date de sortie Américaine : 19 septembre 2014 – Date de sortie Française : 15 octobre 2014.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Règne Animal réalisé par Thomas Cailley

Le Règne Animal réalisé par Thomas Cailley

Blade Runner 2049 réalisé par Denis Villeneuve

Blade Runner 2049 réalisé par Denis Villeneuve

Star Wars – épisode IX : L’Ascension de Skywalker coécrit et réalisé par J. J. Abrams

Star Wars – épisode IX : L’Ascension de Skywalker coécrit et réalisé par J. J. Abrams

Dune réalisé par Denis Villeneuve

Dune réalisé par Denis Villeneuve

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).