Assassination Nation réalisé par Sam Levinson

Assassination Nation réalisé par Sam Levinson

Ce film a été présenté en avant-première au PFFF 2018 hors compétition.

Lily et ses trois meilleures amies, en terminale au lycée, évoluent dans un univers de selfies, d’emojis, de snapchats et de sextos. Mais lorsque Salem, la petite ville où elles vivent, se retrouve victime d’un piratage massif de données personnelles et que la vie privée de la moitié des habitants est faite publique, la communauté sombre dans le chaos. Lily est accusée d’être à l’origine du piratage et prise pour cible. Elle doit alors faire front avec ses camarades afin de survivre à une nuit sanglante et interminable.

Ce film parle de tout ce qu’il a de plus égoïste et de plus pervers dans notre société occidentale. Je l’ai trouvé malsain. Pas parce qu’il était mauvais mais parce qu’il évoque toute la décadence qui peut exister dans nos vies. J’ai été surprise de rouver la réalisation assez réto, old school. J’ai pensé immédiatement aux métrages des années 1970. En fait, je pense que c’est le décalage entre la modernité e le caractère hypocrite de l’Américan Dream. Une critique sociale des États-Unis contemporains.

Bref, un film étrange et décalé !

Genre : thriller – Nationalité : Américaine – Date de sortie : 05 décembre 2018 – Durée 1h48 – Avec Odessa Young, Suki Waterhouse et Hari Nef – Interdit aux moins de 12 ans – Distributeur : Apollo Films.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le thriller Français Roqya réalisé par Saïd Belktibia

Pentagon Papers réalisé par Steven Spielberg

Pentagon Papers réalisé par Steven Spielberg

Le monde après nous écrit et réalisé par Sam Esmail

Le Menu réalisé par Mark Mylod

Le Menu réalisé par Mark Mylod

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).