Comment je suis devenu super-héros réalisé par Douglas Attal

Comment je suis devenu super-héros réalisé par Douglas Attal

Paris 2020. Dans une société où les surhommes sont banalisés et parfaitement intégrés, une mystérieuse substance procurant des super-pouvoirs à ceux qui n’en ont pas se répand. Face aux incidents qui se multiplient, les lieutenants Moreau et Schaltzmann sont chargés de l’enquête. Avec l’aide de Monté Carlo et Callista, deux anciens justiciers, ils feront tout pour démanteler le trafic. Mais le passé de Moreau ressurgit, et l’enquête se complique…

J’ai été très surprise par ce film : je m’attendais à un film d’action à la Française. Et pourtant, j’ai plutôt vu un drame où j’ai perçu le mal-être personnel des protagonistes et le miroir d’une société en pleine crise économique sociale et identitaire.

La réalisation, portée par de magnifiques effets spéciaux, est absolument superbe. Elle souligne la trame générale de l’histoire, certes pas très gaie mais pleine d’espoirs. La distribution est parfaite : les deux héros sont crédibles et magnifiques dans leur construction psychologique respective.

Genre : thriller fantastique Nationalité : Française – Date de sortie : 09 juillet 2021 sur Netflix – Durée : 1h37 – Avec Pio Marmai, Vimala Pons et Benoît Poelvoorde – Distributeur : Warner Bros. France.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

La proie d’une ombre réalisé par David Bruckner

La proie d’une ombre réalisé par David Bruckner

Dune réalisé par Denis Villeneuve

Dune réalisé par Denis Villeneuve

Dune réalisé par David Lynch

Dune réalisé par David Lynch

Boîte Noire réalisé par Yann Gozlan

Boîte Noire réalisé par Yann Gozlan

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).