PH7, un restaurant Parisien basé sur le concept acido-basique

PH7, un restaurant Parisien basé sur le concept acido-basique

Entre les Grands Boulevards et le Palais Garnier (Opéra) se trouve la plus saine des cantines.

PH7 est plutôt un restaurant de quartier, avec une clientèle de bureau. Il prône une alimentation saine, végétarienne et équilibrée pour une meilleure santé. Plusieurs produits sont vegan et/ou sans gluten.

On sent bien les goûts et les odeurs. Le jus du jour par exemple. J’ai parfaitement senti la carotte.

Les produits sont clairement frais et de saison. Le service efficace et souriant. Les épices compensent très largement le léger manque de sel (je suis pourtant très chiante sur l’assaisonnement. Mais, dans ce cas précis, c’est passé tout seul). C’est très bon et très frais : je n’aurais jamais pensé qu’un plat de légumes pouvait aussi bien calé l’estomac.

Et la mousse au chocolat (complètement vegan) est une merveille. Quand au Carott Cake sans gluten (avec de la farine de riz), il est délicieux et très léger.

Enfin, les prix ne sont absolument pas délirants vu la qualité des produits et des plats ainsi que la quantité très généreuse des portions.

À titre personnel, je regrette que le lieu soit fermé le soir car j’y serais bien retournée avant une soirée au Grand Rex par exemple.

PH7 : 21 rue Le Peletier 75009 Paris – Menus entre 16 et 24 €, 15 € le bowl, 6 € le jus du jourwww.monph7.com – 09 83 87 95 95 – Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 16h.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Silo Café à Paris

Le Silo Café à Paris

Le restaurant Chez Julien à Paris

Le restaurant Chez Julien à Paris

Chez Gusto à Paris

Chez Gusto à Paris

Le Moulin de la Galette à Paris

Le Moulin de la Galette à Paris

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).