Le Zoo de la Palmyre (Charente-Maritime)

Le Zoo de la Palmyre (Charente-Maritime)

Une visite s’impose dans le sud-ouest : celle du Zoo de la Palmyre, un des plus grands et des plus beaux d’Europe.

Niché au coeur d’une forêt de pins de 18 hectares, le Zoo de La Palmyre est aujourd’hui l’un des sites touristiques les plus fréquentés de Charente-Maritime. Chaque année, 700 000 visiteurs se pressent dans ses allées pour contempler plus de 1600 mammifères, oiseaux et reptiles représentant 115 espèces différentes.

Au-delà d’être une sortie agréable et divertissante pour le public, le Zoo de La Palmyre joue aussi un rôle important dans la conservation des espèces menacées, la recherche scientifique et l’éducation à l’environnement. Il enregistre chaque année 200 à 300 naissances, un succès qui s’explique par les soins apportés à l’alimentation et au bien-être des animaux. Fondé par Claude Caillé en 1966, ce site unique est devenu au fil du temps l’un des parcs zoologiques les plus renommés de France et un élément phare du patrimoine de la région.

Le Zoo de la Palmyre participe régulièrement aux campagnes de sensibilisation lancées par l’Association Européenne ou Mondiale des Zoos et Aquariums (EAZA/WAZA) : les rhinocéros, Madagascar, les gorilles ou encore les grands singes, et maintenant les Pôles. Il prend une part active dans la conservation des espèces en danger d’extinction soit en finançant ces programmes, soit en leur apportant un soutien scientifique, technique ou logistique. Le Zoo de la Palmyre a participé à des recherches concernant la génétique des guépards, des calaos terrestres et des lycaons, la reproduction des rhinocéros blancs, le mode de préhension des primates, la communication sociale chez les humains et les grands singes, la pathologie parasitaire du panda roux…

Le zoo en quelques chiffres

1600 animaux pesant entre 150 grammes (ouistiti pygmée) et plus de 4 tonnes (éléphant d’Asie) 55 employés à l’année et près de 110 pendant la saison estivale 18 hectares et 4,5 km d’allées ombragées 20 000 euros nécessaires chaque jour de l’année pour faire fonctionner l’ensemble du parc.

Chaque année les animaux du zoo consomment : 250 t
onnes de fourrage (girafes, éléphants, zèbres, rhinocéros, hippopotames, antilopes…), 180 tonnes
 de fruits et légumes frais (gorilles, orangs-outans, gibbons, ouistitis, lémuriens, kangourous, chauve-souris, tortues…), 50 t
onnes de viande (lions, panthères, jaguars, guépards, lynx, tigres…), 30 t
onnes d’aliments composés (flamants roses, primates, pandas roux…), 20 tonnes
 de poisson (otaries, manchots du Cap, ours polaires, pélicans, loutres…) et 10 tonnes
 de graines et céréales diverses (perroquets, calaos, étourneaux de Bali…)

6 Avenue de Royan 17570 Les Mathes – 05 46 22 46 06 – Durée de la visite : minimum 4 h – Horaires : Du 01 avril au 30 septembre : 9h – 19h – Du 1er octobre au 31 mars : 9h – 18h – De Pâques à la Toussaint : spectacles d’otaries et de perroquets (gratuit) – Bars et fast-foods (sandwiches, crêpes, hot-dogs ..) à l’intérieur du parc Tarifs individuels : Adulte = 17 € Enfant de 3 à 12 ans = 13 € Entrée gratuite pour les personnes en fauteuil roulant Parking gratuits Accès par Autoroute A10 Paris/Bordeaux : Sortie 35 Saintes Bordeaux/Paris : Sortie 37 Mirambeau.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Pendant les vacances de la Toussaint 2020, des créatures fantastiques vous donnent rendez-vous au Zoo de Paris

Pendant les vacances de la Toussaint 2020, des créatures fantastiques vous donnent rendez-vous au Zoo de Paris

La Montagne des Singes dans la forêt de Kintzheim (Alsace)

La Montagne des Singes dans la forêt de Kintzheim (Alsace)

Carnet rose au parc zoologique de Paris

Carnet rose au parc zoologique de Paris

Animaparc Occitanie réouvre ses portes au public le 20 juin 2020

Animaparc Occitanie réouvre ses portes au public le 20 juin 2020

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).