Blackwater, saga écrite par Michael Mcdowell

Blackwater, saga écrite par Michael Mcdowell

Bienvenue à Perdido ! Venez découvrir ce coin tranquille de l’Alabama aux rues cossues, gouverné par de riches familles, et qui doit tout à ses rivières. Des rivières généreuses, mais aussi dangereuses, qui donnent et qui prennent. Voyez-les bouillonner au pied des maisons, entendez leur écho dans le bourdonnement des scieries, sentez-les perturber le cours paresseux de la vie…

Ces flots boueux, capables de vous aspirer par le fond et de ne jamais rendre votre corps, cachent des mystères insondables. Qui sait ce qui se passe la nuit, quand les manigances s’apaisent, quand l’argent dort enfin, et que les ambitions se sont tues ?

Et qui est cette Elinor Dammert, jeune beauté aux cheveux ocre, merveilleusement apparue un jour de crue, et qui vient perturber l’équilibre en place ? Que dissimule-t-elle derrière son sourire affable ? Et quel lien étrange entretient-elle avec la Perdido ?

La saga Blackwater écrite par Michael Mcdowell (1950 – 1999) en 1983 comprend 6 tomes. Elle est traduite pour la première fois en Français en 2022. L’auteur a entre autres été le scénariste de Beetlejuice et L’Etrange Noël de Mr Jack.

Pour l’occasion l’éditeur Monsieur Toussaint Louverture nous a réservé une édition absolument magnifique en livres de poche. J’ai rarement vu un tel travail pour chaque tome, où le moindre de détail au recto, verso et sur la tranche fourmillent de détails qui prennent sens à la lecture du tome.
Les tomes ont été édités à la demande de l’auteur avec un rythme de parution tous les 15 jours entre avril et juin 2022. Ce rythme est important car du coup à peine un tome fini le suivant sortait contribuant au côté roman feuilleton. La première sortie américaine avait été dans le même esprit contribuant à son succès et qui inspirera Stephen King quand il sortit La Ligne Verte dans les années 90.

Blackwater c’est une saga familiale du clan Caskey commençant en 1919 et se finissant dans les années 70 et qui va suivre le destin d’une riche famille du sud des Etats Unis au sein de laquelle va débarquer cette étrangère entourée de mystères, Elinor. Nous sommes dans un matriarcat avec des femmes aux caractères trempés qui vont s’opposer tout au long en luttes pour s’affirmer, pour conserver le pouvoir qu’elles détiennent ou l’acquérir. Face à Elinor dont est tombé le jeune héritier de la famille il y a sa mère Mary-Love Caskey qui voit d’une très mauvais œil cette femme débarquer dans leur vie et bouleverser l’ordre qu’elle a établi. Les hommes sont là mais ont parfaitement conscience de qui commande et s’en accommodent.

Nous débutons en 1919 en Alabama sachant qu’il ne faut pas oublier que la guerre de Sécessioni s’est achevée en 1865 et ça aussi à son importance car ils ont toujours des serviteurs noirs, certes leurs employés, et en filigrane des Caskey on découvre aussi l’histoire de cette famille qui leur est intimement lié et gardienne de leurs secrets faisant preuve d’une fidélité indéfectible au clan.

Le choix de partir post première guerre mondiale et s’achever à la fin des années 70 fait traverser 50 ans d’histoire à la famille, où les mentalités vont changer, les enjeux aussi et où l’Histoire va impacter directement le destin de la famille. On va traverser le krach boursier de 1929, la seconde guerre mondiale, etc…

Cependant le nœud de l’histoire c’est Elinor et cette dernière a des secrets qui seront révélés tout du long et feront basculer par moment l’histoire dans le fantastique, le macabre et l’horreur. C’est d’autant plus fort que c’est par toutes petites touches et pas omniprésent rendant ces moments encore plus intriguant voire effrayant. Blackwater sous ces dehors de saga familiale véhicule cette image du Sud des Etats Unis où les légendes de monstres semblent souvent flirter avec la réalité où des créatures semblent tapies dans le lit de la rivière boueuse prêtes à attraper les gens pour les faire disparaître à jamais.

J’ai dévoré cette saga avec passion lâchant à regret les tomes, me jetant sur les tomes suivants dès le jour de la sortie. C’est un vrai plaisir à lire et l’ont s’attache à cette multitude de personnages.

Blackwater I : LA CRUE
Blackwater II : LA DIGUE
Blackwater III : LA MAISON
Blackwater IV : LA GUERRE
Blackwater V : LA FORTUNE
Blackwater VI : PLUIE
Chaque tome est à 8.40€ et fait environ 260 pages.
Editeur : Monsieur Toussaint Louverture

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Vorrh 1 écrit par B. Catling

Dune – Chronique de Caladan – Tome 1 : Le Duc écrit par Kevin J. Anderson et Brian Herbert

Dune – Chronique de Caladan – Tome 1 : Le Duc écrit par Kevin J. Anderson et Brian Herbert

La malédiction des dragensblöt – Tome 5 écrit par Anne Robillard

La malédiction des dragensblöt – Tome 5 écrit par Anne Robillard

Oliver Bridgetown – Tome 1 : Derrière le mur d’illusions écrit par Fabien Hallopeau

Oliver Bridgetown – Tome 1 : Derrière le mur d’illusions écrit par Fabien Hallopeau

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).