Not made for love écrit par Alfreda Enwy

Not made for love écrit par Alfreda Enwy

Elle n’est pas prête à aimer, mais il est là pour lui apprendre.

L’amour, Avery y a renoncé. Elle ne peut donner à un homme ce qu’il désire, elle le sait. Alors quand Wade, le canon que la fac lui assigne comme tuteur, se dit prêt à tout pour la séduire, elle le prévient aussitôt qu’il perd son temps. Personne, pas même ce séduisant étudiant en art, ne peut changer celle qu’elle est devenue. Pourtant, avec son regard bleu océan qui rend dingues toutes les autres filles, il est loin de la laisser indifférente. Et, quand il propose de lui donner des cours particuliers à l’approche des partiels, elle sent combien il lui sera difficile de s’en tenir à sa résolution. Ça tombe mal : Wade ne reculera devant rien pour la faire craquer… 

Une romance pétillante et rafraîchissante comme sait nous en offrir la maison d’édition Harlequin. Même si le fond est grave, car la vie d’Avery se joue sur un drame depuis sa plus tendre enfance, le récit se veut léger quasiment tout du long. Et c’est avec un sourire béat que nous dévorons les pages les unes après les autres.

Avery est une jeune femme brisée mais qui a su se reconstruire à sa manière, même s’il lui reste pas mal de fêlures. Elle est plutôt sauvage dans son quotidien, au lycée, avec les autres jeunes de son âge et encore plus avec les garçons. Ce n’est pas elle qui ira à une soirée pour boire et danser ! Non, elle préfère de loin  lire et s’immerger dans des romances romantiques.

Également imprégnée par l’art, elle y consacre sa vie et compte sur son don et ses dessins pour exercer un métier artistique. Son rêve est d’être illustratrice mais elle n’a pas assez confiance en elle, se pensant incapable d’y arriver. Alors, elle étudie l’art dans son ensemble pour trouver un autre emploi plus tard, toujours dans le domaine qu’elle aime.

Elle a un souci avec certaines notes qui pourraient lui faire perdre sa bourse. Sous les conseils avisés de sa colocataire joyeuse et délurée, elle accepte de prendre des cours de soutien. A côté de cela, alors qu’elle semble timide et introvertie, Avery donne de son temps à une association contre les violences faites aux femmes, prenant la parole et étonnamment devenant active et conseillère. Une féministe peintre, amoureuse de la littérature, voilà notre héroïne !

Wade est un jeune homme dynamique, souriant, sérieux et passionné par le dessin. Il veut obtenir des points supplémentaires et décide de devenir tuteur. Il aimerait être professeur d’art par la suite. C’est un joyeux luron mais avec les pieds sur Terre. Lui aussi a eu une enfance difficile à sa manière. Il porte ses peurs tout en donnant le change. Il dévore la vie, donne de son temps également à une association, aime sortir et les filles aussi, même s’il ne s’attache à aucune d’elles volontairement. Il vit avec son colocataire déluré lui aussi dans son genre.

Face à ce quatuor, l’histoire est une avalanche de scènes drôles et charmantes. Lorsque Wade rencontre Avery, à deux reprises, il sait que le destin l’a mise sur sa route pour une bonne raison. Il tombe immédiatement sous le charme de cette fille hors des normes, au caractère bien trempé. C’est un véritable défi pour lui mais surtout il lui est impossible de ne pas draguer Avery et de la taquiner. Le jeu commence dès le début de la romance. Il est vraiment agréable, fluide et sincère. Car c’est ce dernier mot qui régit toute la trame, ces deux là sont vrais. Ils disent ce qu’ils pensent en toute occasion et c’est rafraîchissant. Pas de longueur à tourner autour du pot et de rager en leur disant « mais bon sang, fonce ! ». Non, ici tout est naturel.

Les personnages secondaires sont importants, surtout la famille d’Avery. On a tout de même un manque par rapport à sa sœur et son beau-frère dont on aurait aimé que cela soit approfondi.

Le récit narré soit par Wade, soit par Avery est comme à l’accoutumé dans ce genre de romance très appréciable. Et cela l’est d’autant plus, qu’ils ne s’attardent pas à revivre une même scène sous le regard de l’un ou de l’autre. Non, l’histoire avance dans le temps à chaque chapitre, quelque soit le narrateur.

Quand viendront les moments de parler du passé, ces deux écorchés vifs sauront prendre les choses en main et soigner leurs blessures. Mais n’en disons pas plus… à vous de découvrir leurs histoires et leur parcours.

Dans cette romance, vous rirez de bon cœur très souvent, aurez votre petite larme vers la fin. Mais, surtout, vous passerez quelques heures très agréables avec Avery et Wade.

Éditeur : Harlequin – Collection : &H – Date de parution : 03 juin 2020 – Prix : 16,90 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

T’atteindre écrit par Elle Seveno

T’atteindre écrit par Elle Seveno

Broken Hope écrit par Alicia Garnier

Broken Hope écrit par Alicia Garnier

Too young écrit par Margot D.Bortoli

Too young écrit par Margot D.Bortoli

Bad girl sexy boy écrit pat Elizabeth O’Roark

Bad girl sexy boy écrit pat Elizabeth O’Roark

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).