Ce pays que tu ne connais pas écrit par François Ruffin

Emmanuel Macron et François Ruffin ont grandi derrière les mêmes grilles, celles du lycée La Providence à Amiens. Très vite, leurs chemins se séparent. L’un devient reporter en Picardie, porte-voix des « gens contre l’argent », réalisateur de Merci patron ! et député de la Somme. L’autre choisit Paris et l’Ena, la commission Attali, la banque Rothschild, le palais de l’Élysée…

Deux jeunes gens dans la même institution, le lycée La Providence à Amiens. Séparés par deux années d’écart, ils le sont encore plus par le milieu duquel ils sont issus : bourgeois pour l’un, populaire pour l’autre. Et n’auront jamais l’occasion de se croiser.
Tout d’abord intéressé par l’écriture, mais sans réel talent, Emmanuel Macron va se tourner vers un milieu où n’évoluent que des puissants : des normaliens (sans jamais avoir réussi à y entrer lui-même), des millionnaires, des vedettes, des hauts fonctionnaires, des industriels, des journalistes, des PDG. Il va peu à peu se tisser un réseau de relations qui va faire boule de neige et le propulser dans les hautes sphères du pouvoir. Il s’invite dans une élite politique, économique et médiatique totalement solidaire, et qu’il devra remercier comme il se doit une fois élu. Dès lors on comprend mieux les mesures gouvenementales prises depuis l’élection.
François Ruffin, pour sa part, va devenir journaliste, et ses rencontres avec des anonymes, des laissés pour compte, vont façonner sa vie. Dès lors il va se battre pour des auxiliaires de vie, des routiers, des caissières, des plaquistes et tant d’autres anonymes. Devenu député de la France Insoumise, il continue son combat pour mettre en lumière ces citoyens du peuple, et lutter contre leur désamour de la politique.

Dans ce livre, l’auteur nous explique, en s’adressant directement à lui, comment Emmanuel Macron a pu devenir ce qu’il est aujourd’hui, et en démontrant, brillamment, qu’il ne connait de la France que ceux qui tiennent le haut du panier, et qu’il n’a jamais eu l’occasion de rencontrer les gens du peuple, ce peuple dont il est le président.

L’écriture de François Ruffin est fluide, très agréable à lire, ce n’est pas de la grande littérature, mais c’est très efficace, et une fois plongé dans le bouquin, on ne peut plus s’arrêter. C’est quelqu’un qui sait mettre sa plume au service de ses idées, et les rendre accessibles à tous. Réalisateur de documentaires, Merci Patron et en avril prochain J’veux du soleil, François Ruffin est un OVNI dans le monde politique.

Editeur : Les Arènes – Date de parution : 20 février 2019 – 224 pages – Prix : 15 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Sucre Amer écrit par Avni Doshi

Sucre Amer écrit par Avni Doshi

Demain les chats écrit par Bernard Werber

Demain les chats écrit par Bernard Werber

Tokyo, la Nuit écrit par Nick Bradley

Tokyo, la Nuit écrit par Nick Bradley

Le Meurtre du Commandeur Tomes 1 et 2 écrit par Haruki Murakami

Le Meurtre du Commandeur Tomes 1 et 2 écrit par Haruki Murakami

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).