Direct du coeur écrit par Florence Medina

Ma mère m’a mis le deal entre les mains dès la fin du premier trimestre de seconde : soit je remontais ma moyenne générale de deux points, soit j’étais inscrit d’office à une option cette année. Il aurait suffi que je bosse un peu… Mais ça ! Faut croire que mes profs ont raison, je suis partisan du moindre effort. Le seul truc auquel j’ai échappé, c’est d’aller faire du russe ou du badminton dans un lycée à l’autre bout de Paris.

Timothée, dit Tim, est au lycée et va effectuer sa rentrée en première. Ses résultats sont plus que moyens alors qu’il a des capacités, mais aussi une grosse flemme pour l’école, à laquelle il préfère les moments passés avec les potes. Seulement sa mère, elle, veut absolument qu’il ait son bac, et même avec mention ! Alors au début de la seconde elle lui a imposé un marché : soit il faisait des progrès et améliorait sa moyenne, soit il devrait potasser une option supplémentaire pour grapiller des points au bac. Bien sûr Tim n’y a pas vraiment cru et a laissé couler. Résultat : non seulement il doit effectivement s’inscrire à une maudite option, mais en plus il ne lui reste quasiment pas de choix quand il se décide, et c’est comme ça qu’il se retrouve inscrit en option LSF, la langue des signes ! Et franchement il n’est pas content ! Il ne voit absolument pas l’intérêt de cette option mais sa mère est intraitable et il devra la suivre toute l’année.
Alors Tim n’a pas le choix et le voilà, avec un autre garçon et quatre filles, au premier cours donné par Sonia, une enseignante sourde. Et pour Tim c’est la plongée dans un monde inconnu qui va bousculer ses certitudes et son petit monde bien défini !

J’ai littéralement dévoré ce roman qui se lit en un temps record. C’est très vivant, raconté avec un style très direct par le jeune héros que l’auteure met en scène. C’est bourré d’humour mais aussi émouvant et plein de tendresse. Et c’est l’occasion pour le lecteur d’en apprendre beaucoup sur les sourds en général et le langage des sourds en particulier.

Elle repousse les murs du monde existant, elle nous agrandit l’univers, dit Tim de sa prof de LSF. Eh bien c’est ce que fait, avec beaucoup de fraîcheur, ce joli livre pour son lecteur, que celui-ci soit ado ou jeune ado, son public cible, ou adulte, car il permet de s’ouvrir aux autres.

Editeur : Magnard Jeunesse – Date de parution : 28 août 2018 – 224 pages – Prix : 13,90 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Seuls les fantômes écrit par Cyrille Falisse

Maintenant que l’hiver écrit par Olivier Sebban

En attendant Bojangles écrit par Olivier Bourdeaut

En attendant Bojangles écrit par Olivier Bourdeaut

Les Pyromanes écrit par Vincent Delareux

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).