Tokyo, la Nuit écrit par Nick Bradley

Tokyo, la Nuit écrit par Nick Bradley

Nick Bradley est né en 1982 en Allemagne et a passé son enfance à Bath, en Angleterre. Après des études de littérature Anglaise, il part au Japon où il restera 10 ans. Tokyo, la Nuit est son premier roman. Très remarqué lors de sa parution en Angleterre, il est traduit dans 10 langues. Nick Bradley vit à Norwich.

Des vies solitaires, secrètes, apparemment déconnectées les unes des autres, et qui, à mesure des déambulations nocturnes de cette chatte énigmatique, voient se tisser entre elles un imperceptible lien…

Hommage à la vie Tokyoïte et à ses ambiances oniriques, un premier roman vif et tendre, à l’atmosphère follement murakamienne.
 De Tokyo, on connaît les cerisiers en fleur, les maisons traditionnelles aux toits de tuiles et aux portes coulissantes, le quartier branché de Shibuya avec ses néons et ses boutiques de vêtements.

Mais la nuit, dans les ruelles sombres de la ville, vagabonde une chatte aux yeux verts, attentive à tous ceux que le destin a conduits dans ces quartiers abandonnés, à la marge de la cité titanesque. Là, elle croise la route de Kentaro, un tatoueur de yakuzas, et de Naomi, sa mystérieuse cliente dont le tatouage semble prendre vie ; d’Ichiro, une star déchue qui vit en ermite dans un hôtel désaffecté ; de Makoto, un jeune salaryman qui subit son existence sans jamais trouver l’amour ; mais aussi du détective Ishikawa, qui gagne sa vie en photographiant des liaisons adultères ; ou encore de Mari et George, un couple mixte et dysfonctionnel qui ne parvient pas à se séparer…

La romancier peint avec précision le portrait d’une ville contrastée : à la fois moderne trépidante, elle est restée aussi très traditionnelle.

À noter qu’il s’agit plutôt d’une série de nouvelles mais l’ensemble peut se lire comme un roman car les personnages d’une histoire apparaissent parfois dans d’autres. Le lien, étant bien sûr, le protagoniste central : Tokyo !

À travers ces vies disparates, sans compter celle du fameux chat, Nick Bradley nous permet de découvrir une ville multiple et ambiguë, où chacun se frôle sans se rencontrer.

Éditeur : Belfond – Traduit de l’Anglais (Royaume-Uni) par Maxime Berrée – Date de parution : 03 juin 2021 – 320 pages – Prix : 22 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Demain les chats écrit par Bernard Werber

Demain les chats écrit par Bernard Werber

Le Meurtre du Commandeur Tomes 1 et 2 écrit par Haruki Murakami

Le Meurtre du Commandeur Tomes 1 et 2 écrit par Haruki Murakami

No Fun écrit par Ombeline Marchon

No Fun écrit par Ombeline Marchon

Au rendez-vous des âmes libres écrit par Denis Faïck

Au rendez-vous des âmes libres écrit par Denis Faïck

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).