Better World écrit par Agnès Laroche

Afin de sauver ses parents qui viennent de faire une découverte très importante pour la planète, Nell va devoir affronter un réseau d’activistes plus que déterminés.

Paris, dans quelques années… Ce qui n’est que sujet d’inquiétude aujourd’hui s’est produit, le réchauffement climatique a eu lieu, avec des conséquences dramatiques sur les ressources en eau potable. Celle-ci est désormais strictement rationnée, même boire à sa soif est devenu un luxe. Tout ce qui consomme de l’eau est interdit, ainsi seules les plantes génétiquement modifiées pour se passer d’eau sont autorisées, les animaux de compagnie interdits, etc… En parallèle la société a développé l’informatique, les robots font partie du quotidien.

C’est dans ce contexte que vit Nell, qui fête ses 13 ans au début du roman. La jeune fille vit seule avec sa cousine qui s’occupe d’elle pendant l’absence de ses parents, chercheurs chevronnés partis travailler au Japon. Là-bas ils se consacrent à un projet pour que l’humanité n’ait plus à souffrir de la pénurie d’eau mondiale grâce à une nouvelle variété d’algue qui permettra de dessaler l’eau de mer rapidement et à moindre coût..

Cependant ils n’oublient pas l’anniversaire de leur fille unique, et s’ils n’ont pas réussi à lui trouver l’olivier de ses rêves (un vrai ! non génétiquement modifié !) ils lui font livrer un cadeau qui devrait, à leur avis, beaucoup lui plaire : une e-friend, un robot pour combler sa solitude… Car, dans ce monde futuriste, toute l’activité se fait au domicile, et les contacts ont lieu principalement par écran interposé, ce qui génère une grande solitude.

D’abord réticente, Nell finit par s’intéresser à son robot, grâce à son jeune voisin, Arno, qui en possède un aussi. Mais Arno active par mégarde une fonction spéciale…et Nell l’active aussi sur son e-friend. Et alors que ses parents ont prévu de rentrer incognito pour faire de grandes révélations sur les résultats de leurs recherches, tout dérape : l’information a filtré et ils sont enlevés par une mystérieuse organisation… Nell et Arno découvrent alors que leurs e-friends sont des mouchards, piratés par une organisation internationale, Better World, qui veut les utiliser pour faire plier le gouvernement. Mais les recherches des parents de Nell sont cruciales, et il faut à tout prix qu’ils puissent être libérés !

Voici un roman qui devrait plaire aux jeunes ados, avec deux héros très sympathiques, des robots pas très gentils, des méchants pas si méchants que ça, et une bonne dose d’aventure.

Pour ma part j’ai apprécié les thèmes sous-jacents : la détresse d’une jeune fille qui souffre de l’absence de ses parents, trop pris par leur travail ; la pénurie d’eau et les conséquences concrètes qu’elle entraîne au quotidien ; la place que les robots pourraient prendre dans nos vies ; et puis la lutte contre un pouvoir corrompu par des activistes qui doivent choisir s’ils vont devenir extrémistes.

Beaucoup de choses donc dans ce roman qui se lit très vite et très facilement. A conseiller aux ados sans modération !

Editeur : Magnard Jeunesse – Collection : Romans – A partir de 9 ans – Auteur : Agnès Laroche – Date de parution : 12 février 2019 – 208 pages – Prix : 12,90 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Player One écrit par Ernest Cline

Player One écrit par Ernest Cline

Liparis 312 écrit par Ivan Derelierre

Liparis 312 écrit par Ivan Derelierre

Community écrit par Luna Joice

Community écrit par Luna Joice

Oracle la corrosive – Tome 1 : Les cygnes de fer écrit par Charlie Ericksen

Oracle la corrosive – Tome 1 : Les cygnes de fer écrit par Charlie Ericksen

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).