Carnets Noirs écrit par Stephen King au format poche

Carnets Noirs écrit par Stephen King au format poche

En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s’emparer de sa fortune, mais surtout, de ses précieux carnets de notes. Le bonheur dans le crime ? C’est compter sans les mauvais tours du destin… Et la perspicacité du détective Bill Hodges.

Après Misery, King renoue avec un de ses thèmes de prédilection : l’obsession d’un fan. Dans ce formidable roman noir où l’on retrouve les protagonistes de Mr. Mercedes (prix Edgar 2015), il rend un superbe hommage au pouvoir de la fiction, capable de susciter chez le lecteur le meilleur… Ou le pire.

Ce livre est la suite de Mr. Mercedes, un roman que j’avais adoré. Celui-là, le 2e tome de la trilogie Billy Hodges, notre homme est un policier à la retraite et a un flair redoutable, est encore mieux si je peux dire (bon, je ne suis pas très objective : je suis une fan absolue de Stephen King).

La structure narrative de ce roman est quelque peu différente de ce à quoi le romancier Américain nous avait habitués. Mais, elle est extraordinaire.

Mais, ce qui m’a le plus frappée, c’est l’obsession du fan, comme dans Misery. Elle est très angoissante et anxiogène… Et le roi Stephen sait très bien utiliser la peur pour terroriser son lectorat.

Titre original : Finders Keepers – Éditeur : Le Livre de Poche – Date de parution : 27 septembre 2017 – Prix : 8,90 € – 576 pages.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Tous les membres de ma famille ont déjà tué écrit par Benjamin Stevenson

Duel écrit par Frank Leduc

Un lundi de Pentecôte écrit par Patricia Delahaie

Proies écrit par Andrée A. Michaud

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).