90′ Enquêtes – Vinted, backmarket bons plans et pièges du marché de l’occasion sur TMC

90′ Enquêtes – Vinted, backmarket bons plans et pièges du marché de l’occasion sur TMC

Découvrez une enquête inédite autour d’un sujet de consommation !

Aujourd’hui, 6 Français sur 10 achètent de l’occasion plutôt que du neuf. Pour s’habiller, meubler leur maison ou encore téléphoner, plus question de payer le prix fort. 90 Enquêtes revient sur ce phénomène qui explose.

En plein boom, le marché des vêtements d’occasion. Alors, sur internet, les géants du vide-dressing se font une guerre sans merci. Le leader du secteur, Vinted, qui revendique 12 millions d’utilisateurs en France nous a exceptionnellement ouvert ses portes.

Mais attention, notre enquête a révélé que ces ventes de vêtements entre particulier ne sont pas sans risque !

Parmi les objets d’occasions qui s’arrachent également : les smartphones reconditionnés. Vendus « comme neuf » 30 à 60% moins cher par des entreprises spécialisées. Les Français en achètent plus de 5000 par jour. Là aussi, le géant Backmarket, a exceptionnellement accueilli nos journalistes. 

Mais vous allez voir qu’au milieu des bonnes affaires peuvent se glisser quelques arnaques..

Produit par Cartel Presse – Reportage d’Antoine Rouet – Présenté par Tatiana Silva.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les 1001 vies du vintage. Le guide engagé de la mode de seconde main écrit par Aurélie Vassy

Les 1001 vies du vintage. Le guide engagé de la mode de seconde main écrit par Aurélie Vassy

CityGem : Flâneries urbaines autorisées

CityGem : Flâneries urbaines autorisées

Platini, le dernier romantique

Platini, le dernier romantique

Le documentaire La Minerve : le fantôme des abysses sur National Geographic

Le documentaire La Minerve : le fantôme des abysses sur National Geographic

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).