Room 237 réalisé par Rodney Ascher

Room 237 réalisé par Rodney Ascher

Room 237 se focalise sur les théories de cinq amateurs de Shining. Le réalisateur Rodney Ascher explique qu’au moment où les recherches ont été entreprises pour réaliser le film, son producteur, Tim Kirk, et lui-même, ont été confrontés à des centaines de théories interprétatives différentes, qu’il a fallu pour la plupart éliminer. Les idées qui ont été retenues dans le film sont celles qui sont apparues comme étant à la fois les plus récurrentes et ayant eu le plus d’impact dans la vie de leurs auteurs. Pendant le tournage, des théories inédites ont encore émergé sur Internet, une nouvelle génération de passionnés prenant le relais.

En 1980, Stanley Kubrick signe Shining, qui deviendra un classique du cinéma d’horreur. A la fois admiré et vilipendé, le film est considéré comme une oeuvre marquante du genre par de nombreux experts, tandis que d’autres estiment qu’il est le résultat du travail bâclé d’un cinéaste de légende se fourvoyant totalement. Entre ces deux extrêmes, on trouve cependant les théories du complot de fans acharnés du film, convaincus d’avoir décrypté les messages secrets de Shining.
ROOM 237 mêle les faits et la fiction à travers les interviews des fans et des experts qui adhèrent à ce type de théories, et propose sa relecture du film grâce à un montage très personnel. ROOM 237 ne parle pas seulement de fans d’un film mythique – il évoque les intentions de départ du réalisateur, l’analyse et la critique du film.

Les cinq personnes à l’origine des théories explorées dans Room 237 n’apparaissant pas à l’image dans le film, et la manière dont les créateurs du documentaire ont réuni leurs témoignages rappelle, selon le cinéaste Rodney Ascher, le processus de préparation d’une émission de radio : entretiens réalisés par Skype, enregistrement par chaque témoin de ses propres commentaires, etc.

La première mondiale de Room 237 a eu lieu au festival de Cannes 2012, lors de la Quinzaine des Réalisateurs, en présence de Rodney Ascher et de Tim Kirk, le producteur. Le film a également fait partie de sélections prestigieuses à Sundance, Locarno, Deauville ou Toronto.

Rodney Ascher s’est déjà intéressé à interroger des personnes marquées par une expérience cinématographique/télévisuelle commune dans son précédent court métrage documentaire The S From Hell, revenant sur un logo de télévision terrifiant pour toute une génération d’enfants. Dans Room 237, les interventions des spécialistes de Shining sont entrecoupées par des extraits du film lui-même afin de mettre en perspective les théories évoquées.

Rodney Ascher est lui-même un passionné du Shining de Stanley Kubrick, qui n’a cessé de l’obséder depuis qu’il l’a vu enfant au cinéma. Le réalisateur revient sur ce moment marquant : « Quand j’étais petit, je suis sorti en courant, vingt minutes après y être entré, d’une salle de cinéma qui passait Shining de Stanley Kubrick. Depuis, je suis obnubilé par ce film. Après l’avoir vu à de nombreuses reprises, c’est devenu un de mes films préférés, même s’il a conservé sa part de mystère et d’ambiguïté. »

Rodney Ascher a envisagé un temps d’interroger des collaborateurs et proches de Kubrick pour en apprendre davantage sur l’écriture de Shining, avant de se raviser et de laisser la parole exclusivement aux fans du film ayant élaboré les théories les plus saugrenues.

En plus de Shining, Room 237 comporte des extraits d’autres films de Kubrick comme Orange mécanique, Barry Lyndon, 2001, l’odyssée de l’espace ou Eyes Wide Shut.

Genre : documentaire – Nationalité : Américaine – Date de sortie : 09 juin 2013 – Durée : 1h47 – Distributeur :  Wild Bunch Distribution.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Dawson City : le temps supendu réalisé par Bill Morrison

Dawson City : le temps supendu réalisé par Bill Morrison

Tout peut changer – Et si les femmes comptaient à Hollywood ? réalisé par Tom Donahue

Tout peut changer – Et si les femmes comptaient à Hollywood ? réalisé par Tom Donahue

Les saisons réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).