Dark Waters réalisé par Todd Haynes

Dark Waters réalisé par Todd Haynes

Dark Waters est un film dramatique Américain réalisé par Todd Haynes. Il traite de l’histoire vraie de Robert Bilott qui dénonça, en 2016, les pratiques toxiques de l’entreprise chimique DuPont.

Robert Bilott est un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques. Interpellé par un paysan, voisin de sa grand-mère, il va découvrir que la campagne idyllique de son enfance est empoisonnée par l’usine DuPont, premier employeur de la région. Afin de faire éclater la vérité sur la pollution mortelle due aux rejets toxiques de l’usine, il va risquer sa carrière, sa famille, et même sa propre vie…

Dark Waters réalisé par Todd Haynes est un film Américain de dénonciation un comme l’affaire pélican en 1993 ou Erin Brockovich seul contre tous en 2000. Il est basé sur une histoire vraie. Sa portée est économique, sociale et écologique. Il est basé sur l’article de Nathaniel Rich publié dans le New-York Time Magazine. Il s’inscrut dans la grande tradition du cinéma de dénonciation Américain : le héros, bien malgré lui d’ailleurs, Robert Bilott, avocat d’affaires, peut donc être considéré comme un lanceur d’alertes (un peu comme dans Snowden en 2016).  Avec ce genre d’actualité et de films, on en deviendrait très vite paranoïque : les grandes entreprises nous mentent, nous spoilent et nous empoisonnent. Je vais finir par tout regarder de travers : mon alimentation, l’air que je respire, la publicité, etc.

L’Avis de Coralie pour le DVD

Tiré d’une histoire vraie, ce film montre le long combat d’un avocat pour obtenir gain de cause pour ses clients. C’est dur d’obtenir justice quand on attaque une entreprise qui emploient beaucoup de personnes de la ville, qui est influente. C’est le pot de terre contre le pot de fer. Quand une entreprise comme celle-ci génère beaucoup d’argent, on a tendance à fermer les yeux sur ses dérives mais à quel prix. Ici c’est la santé des gens qui en prends un coup pour permettre à une entreprise puissante de toujours s’enrichir plus. Le responsable de tout ces animaux et tout ces gens gravement malades c’est le téflon. Cette matière que l’on utilise toujours de nos jours peut être nocive quand elle est présente à grande dose. Dark waters fait froid dans le dos d’abord par le sujet traité et par la façon dont il est tourné. L’ambiance est sombre, il pleut souvent cela accentue le côté anxiogène et oppressant du film. De plus, quand on voit l’effet des produits toxiques sur les vaches et leurs organes, leurs yeux deviennent bleus, cela donne la chair de poule, on se croirait dans un film d’horreur. Le film explique très bien le long processus mis en place pour obtenir gain de cause (enquête, recherche de preuves, mise en accusation). Ce combat va durer des dizaines d’années, on se demande bien la raison de tout se temps de perdu quand on sait que les preuves sont réunies. La raison c’est tout simplement la lenteur de la justice et la réticence de cette dernière à s’attaquer à une grosse entreprise. Le film est long et par moment on s’ennuie et on décroche surtout quand on n’est pas un habitué du droit, de ses termes utilisés et de son organisation.

Genre : thriller d’actualité – Nationalité : Américaine – Durée : 2h06 – Avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway et Tim Robbins – Date de sortie : 26 février 2020 – Date de sortie en DVD : 19 août 2020 – Distributeur : Le Pacte.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Edmond réalisé par Alexis Michalik

Edmond réalisé par Alexis Michalik

Inunaki : Le village oublié réalisé par Takashi Shimizu

Inunaki : Le village oublié réalisé par Takashi Shimizu

Rampage – Hors de contrôle réalisé par Brad Peyton

Rampage – Hors de contrôle réalisé par Brad Peyton

The Good Criminal réalisé par Mark Williams

The Good Criminal réalisé par Mark Williams

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).