Palmarès 2020 du Champs Elysées Film Festival

Palmarès 2020 du Champs Elysées Film Festival

L’édition 2020 du Champs Elysées Film Festival s’est achevée le 16 juin 2020, une édition en ligne et gratuite.

Le festival s’est ouvert sur Jumbo un film dans les salles le 1er juillet 2020 et a été marqué par deux masterclass passionnantes de Stephen Frears et Edgar Wright disponibles en lignes sur la page facebook du festival.
De même vous pouvez y trouver les captations des showcases qui ont rythmé chaque soirée du festival.

Voici le palmarès :
Jury Long Métrages :
Film américain : 17 Blocks de Davy Rothbart
Film français : ex æquo Grève ou crève de Jonathan Rescigno & Le Kiosque d’Alexandra Pianelli
Meilleurs réalisateurs américains à Bill & Turner Ross pour leur film Bloody Nose, Empty Pockets
Meilleur réalisateur français à Camilo Restrepo pour son film Los Conductos

Jury Courts Métrages :
 Court métrage américain à Huntsville Station de Chris Filippone et Jamie Meltzer
 Court métrage français à Sukar de Ilias El Faris.
Mention spéciale au film Blaké de Vincent Fontano.
 Prix France Télévisions du court métrage décerné à Sukar de Ilias El Faris.
Prix Sens critique décerné à  Qu’importe si les bêtes meurent de Sofia Alaoui.

Jury Presse :
Film américain : 17 Blocks de Davy Rothbart
Film français : À l’abordage de Guillaume Brac
Mention spéciale pour le film Bloody Nose, Empty Pockets de Bill & Turner Ross

Prix du public :
Film américain : 17 Blocks de Davy Rothbart
Film français : La Nuit venue de Frédéric Farrucci
Court métrage américain à Sin Cielo de Jianna S. Maarten
Court métrage français à Beauty Boys de Florent Gouëlou

Je retiendrais de cette édition :
17 Blocks qui a conquis tous les publics et j’ai aussi eu un coup de cœur pour ce très beau film qui dépeint une famille afro-américiane vivant dans les ghettos de Washington absolument bouleversant.

En 1999, Emmanuel Sanford-Durant, 19 ans, et sa famille de Washington, D.C., commencent à filmer leur quotidien dans le quartier le plus dangereux des États-Unis, juste à 17 pâtés de maison du Capitole. Ils n’ont pas arrêté de filmer depuis. Réalisé dans une unique collaboration avec le réalisateur et journaliste Davy Rothbart, le film se concentre sur quatre générations de la famille Sanford, incluant Emmanuel, un étudiant prometteur, son frère Smurf, un dealer local, sa sœur Denice, une future policière et sa mère Cheryl, qui doit vaincre ses propres démons pour faire prospérer sa famille. Sur une période de deux décennies, 17 Blocks nous éclaire sur la crise actuelle d’une nation à travers une saga familiale profondément personnelle, brute et émouvante.

Le Kiosque un portrait plein d’humour et poésie sur le quotidien d’une dame tenant un kiosque à journaux. Le film est d’une sincérité désarmante.

Le Kiosque est le journal filmé d’Alexandra, jeune plasticienne venue prêter main forte à sa mère, vendeuse de journaux dans un quartier chic de Paris. De la découverte du métier à la complicité qui se noue avec la clientèle, la réalisatrice joue à la marchande, comme dans un vieux rêve d’enfant. Derrière la caisse, où se succèdent depuis un siècle les membres de sa famille, Alexandra s’amuse à enregistrer le monde comme il va avec son téléphone. Mais la presse papier est en crise et ce petit jeu s’avère finalement plus compliqué que prévu…

Huntsville Station sous la forme d’un documentaire dépeint le quotidien de prisonniers à la fois percutant et touchant.

Chaque jour, la prison de Huntsville au Texas relâche des détenus qui profitent alors de leurs premiers instants de liberté en passant des coups de fil, en fumant une cigarette ou en méditant en silence à la station de bus du coin.

Beauty Boys  raconte une histoire à la fois drôle et touchante mettant en lumière une relation fraternelle.
À dix-sept ans, dans leur petit village, Léo et ses amis se passionnent pour le maquillage. Cette passion n’est pas au goût de Jules, le grand frère de Léo, qui craint d’être la risée de sa bande de potes. Le soir de la scène ouverte du village, contre l’avis de son frère, Léo monte sur scène habillé en drag queen (court métrage disponible sur Arte Tv).

Cette édition atypique du Champs Elysées Film Festival a su s’adapter aux circonstances exceptionnelles que nous traversons en cette année 2020. Elle a su célébrer le cinéma même avec des salles obscures closes dans sa richesse et diversité.

www.champselyseesfilmfestival.com/2020/

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg 2021

Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg 2021

7e édition du Festival du Cinéma et Musique de Films de La Baule

7e édition du Festival du Cinéma et Musique de Films de La Baule

Festival Ojoloco (Grenoble) en ligne du 18 au 30 mai 2021

Festival Ojoloco (Grenoble) en ligne du 18 au 30 mai 2021

28e Festival international du film fantastique de Gérardmer : Edition en ligne

28e Festival international du film fantastique de Gérardmer : Edition en ligne

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).