Pinocchio réalisé par Robert Zemeckis

Pinocchio réalisé par Robert Zemeckis

La célèbre histoire de ce pantin de bois bien décidé à devenir un vrai petit garçon.

N’oublions pas qu’il s’agit au départ d’une histoire Italienne écrite par Carlo Collodi (1881).

Les remake de classiques d’animation :
Depuis plusieurs années les Studios Disney se sont lancés dans une adaptation de tous les leurs classiques en films action live. Depuis la sortie du Alice au pays des merveilles de Tim Burton celui-ci est le 15ème et autant plus nous attendent dans les années à venir.
Au delà de l’aspect commercial certains de ces films ont su trouver un ton ou un angle pour raconter et renouveler l’histoire quand d’autres se sont cantonner à du copié/collé pur et simple surfant sur la nostalgie en terme d’entrées pour offrir un spectacle indigne du classique qu’ils adaptaient.

Dès lors à chaque nouveau remake en prise de vue réelle c’est un peu la roulette russe de savoir ce que Disney va nous proposer.

Genèse et casting :
Pinocchio vient au milieu d’autres adaptations faites du conte entre une avec Roberto Benigni de 2019 et celle à venir de Guillermo Del Toro. Zemeckis qui est au commande est un réalisateur qui nous a réservé de véritables bijoux entre les Retour vers le futur ou Qui veut la peau de Roger Rabbit ?
Le casting est solide avec Tom Hanks en Gepetto et Cynthia Erivo en Fée Bleue et Jospeh Gordon Levit pour la voix de Jiminy.
Une polémique alimentée par des communautés racistes a conspué le choix d’une actrice noire pour la Fée Bleue. Cynthia Erivo est sublime dans le rôle avec une jolie trouvaille de rendu de sa robe et sa version de when you wish upon a star est aérienne, elle a une voix d’ange que la version française « quand on prie la bonne étoile » réussit à égaler.
Il serait peut être temps que certains esprits grandissent un peu et comprennent qu’en matière de contes de fée tout est possible et libre d’interprétation. Ce n’est pas le couleur de peau d’un acteur ou d’une actrice qui détermine sa capacité à incarner le personnage mais son talent.

Une adaptation aux choix visuels discutables :
Ce Pinocchio a fait le choix de mélanger acteurs et personnages en CGI pour Pinocchio mais aussi Figaro, le chaton, Cleo, le poisson, Grand Gredin le renard et Gideon le chat.
Le problème dans tout cela c’est que cette cohorte de personnages CGI présents dans le dessin animés fonctionnaient en animation traditionnelle grâce à la suspension de l’incrédulité qui nous faisait accepter sans problèmes d’avoir certains animaux habillés et qui parlent et d’autres pas. En film live cela ne fonctionne pas du tout.
Ceci dit les décors réels et en particulier l’atelier de Gepetto sont absolument sublimes et le début du film nous réserve une scène de quelques secondes désopilantes au sein de cet atelier fourmillant de trouvailles.

Un scénario qui tente des choses mais…
Dans la volonté de ne pas tomber dans le copié/collé le scénario propose des idées vraiment intéressantes à commencer par les motivations de la création de la marionnette par Gepetto mais cet aspect très évasivement abordé et qui aurait pu être un profond vecteur d’émotion est tellement laissé en toile de fond que l’on rate le coche de tout le sens que prend la fin du film par peur que ce dernier soit trop sombre.
Pinocchio dans son parcours rencontre un nouveau personnage Vitelli et c’est une très belle idée et approche qui a été choisie et le personnage a droit à une nouvelle chanson réussie.
On ne peut pas en dire autant des autres nouvelles chansons qui inondent toute la première partie du film avant de disparaître totalement à partir du départ vers l’ile aux plaisirs.

En conclusion je n’ai pas vraiment plongé dans cette interprétation de Pinocchio. Le jeune public y trouvera quelques passages amusants contrastés par une seconde partie plutôt effrayante (les ânes et Monstro) mais bon c’était déjà le cas dans le dessin animé.
Le film essaye d’exister dans l’ombre de son original de 1940 sans en être un clone et c’est quelque chose que l’on peut mettre à son crédit.

Je préfère très largement cette approche même si tout ne me satisfait pas qu’un copié/collé.

Drame musical Américain sur Disney + le 08 septembre 2022 – Durée : 1h51 – Avec Tom Hanks, Luc Evans, Cynthia Erivo et Joseph Gordon-Lewis.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Alerte Rouge réalisé par Domee Shi

Alerte Rouge réalisé par Domee Shi

Luca réalisé par Enrico Casarosa

Luca réalisé par Enrico Casarosa

Raya et Le Dernier Dragon réalisé par Don Hall

Raya et Le Dernier Dragon réalisé par Don Hall

Les personnages iconiques des studios Pixar sont de retour dans Pixar Popcorn sur Disney+

Les personnages iconiques des studios Pixar sont de retour dans Pixar Popcorn sur Disney+

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).