L’ordre chronologique de l’univers Conjuring

L’ordre chronologique de l’univers Conjuring

En 2013, on découvrait au cinéma le couple Warren, des démonologues Américains (Madame étant médium) ayant vraiment existé aux États-Unis dans les années 70. On suit leurs aventures sur plusieurs films. Mais l’ordre de sortie dans les salles obscures n’est pas le même que l’ordre chronologique. Que voici !

La Nonne

1952. Après le suicide d’une religieuse en Roumanie, le Vatican envoie un prêtre spécialisé en exorcisme et une jeune novice ouverte d’esprit enquêter au sein de l’abbaye. Ils découvrent vite que des forces obscures et puissantes sont à l’œuvre… L’occasion de comprendre qui est la Nonne, apparue pour la première fois dans Conjuring 2.

Critique ici.

Annabelle 2 : La Création du Mal

1958. Une sœur et de jeunes orphelines sont hébergées par un couple mystérieux. Leur passé ne tarde pas à ressurgir à travers une poupée étrange et malfaisante… Un film sur l’origine d’Annabelle donc, vue dans Conjuring.

Critique ici.

Annabelle

1970. Le jouet diabolique qui attire tous les mauvais esprits se retrouvent chez un adorable couple lorsque le mari a la merveilleuse idée d’offrir ce terrifiant morceau de porcelaine à sa femme enceinte. Après de terribles péripéties, la poupée se retrouve chez une étudiante infirmière, qui contactera les célèbres parapsychologues Warren pour s’en débarrasser.

Critique ici.

Conjuring : Les Dossiers Warren

1971. La medium Lorraine Warren et son mari démonologue Ed sont appelés pour enquêter sur une maison hantée. Le couple fera tout pour sauver la famille qui y habite. En parallèle, ils sont confrontés au réveil d’Annabelle dans leur propre maison.

Annabelle : La Maison du Mal

Également medium, la fille de Lorraine et Ed se retrouvent seule chez eux alors qu’Annabelle est libérée de sa cage. Tous les esprits maléfiques que le couple conservait précieusement sont alors libérés. A elle de les confronter maintenant…

Critique ici.

La Malédiction de la Dame Blanche

Pas besoin de le voir pour suivre les intrigues des autres films. Le long-métrage se déroule en 1973 mais n’a aucun véritable lien avec les Conjuring mis à part un prêtre, le Père Pérez. Découvrez la légende de la Llorona (et non la dame blanche comme l’indique la très mauvaise traduction Française), celle d’une mère qui tue ses enfants et erre sur Terre en pleurant à la recherche d’autres jeunes âmes à capturer.

Critique ici.

Conjuring 2 : Le Cas Enfield

1977. Après Amityville, Lorraine est épuisée mais ne résiste pas à la tentation d’aider une mère célibataire et ses enfants à affronter des phénomènes paranormaux dans leur maison londonienne. Avec le retour de la Nonne…

Critique ici.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Antebellum réalisé par Gerard Bush et Christopher Renz

Antebellum réalisé par Gerard Bush et Christopher Renz

La Malédiction de la Dame Blanche réalisé par Michel Chaves

La Malédiction de la Dame Blanche réalisé par Michel Chaves

Grave réalisé par Julia Ducournau

Grave réalisé par Julia Ducournau

Inunaki : Le village oublié réalisé par Takashi Shimizu

Inunaki : Le village oublié réalisé par Takashi Shimizu

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).