TCM Cinema consacre mars 2022 à Batman à l’ocassion de la sortie de The Batman

A partir du 1er mars, chaque mardi dès 20h50 et disponible à la demande du 2 au 31 mars.

23 juin 1989. Le troisième long métrage du jeune Tim Burton (30 ans au moment du tournage) arrive dans les salles américaines. Objectif assumé : moderniser le mythe Batman, le rajeunir, faire oublier le rigolo, mais un brin désuet Adam West. Dans la rue, dans les magasins, à la télévision, le défi est déjà assurément relevé. Batman est partout.

Michael Keaton dans le rôle, s’il est imposé par Burton, surprend. Cet homme peut-il réellement être Batman ET Bruce Wayne ? Personne ne semble pouvoir l’imaginer. Proche du réalisateur depuis leur collaboration sur Beetlejuice, Michael Keaton envisagea dans un premier temps de refuser le rôle, convoité. Les fans, eux, eurent davantage de mal à accepter ce qui semble aujourd’hui être une évidence. Premier Batman sur grand écran, à jamais, il est souvent cité comme étant le meilleur.

Tim Burton réalisera trois ans plus tard Batman Returns, avant de laisser la place à Joel Schumacher et ses armures à tétons, à Val Kilmer puis George Clooney. Des choix, là encore, controversés, et des films souvent moqués, pourtant pas dénués d’un réel intérêt. La vision de Schumacher, plus pop, colorée, se rapproche de l’univers de la série télévisée. Un choix conscient. Mais après Batman & Robin, le justicier capé rentre dans un long sommeil, avant d’être réveillé, quelques années plus tard, par Christopher Nolan.

Que reste-t-il, aujourd’hui, de cette Batmania qui s’empara du monde le temps de quatre films, formant la première saga du célèbre héros ? La naissance d’une franchise, certes. Mais surtout, une création hybride, entre vision d’auteur et volonté de blockbuster.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Batman V Superman : L’Aube de la Justice réalisé par Zack Snyder

Batman V Superman : L’Aube de la Justice réalisé par Zack Snyder

Venom 2 : Let Be Carnage réalisé par Andy Serkis

Venom 2 : Let Be Carnage réalisé par Andy Serkis

Belle et Sébastien : nouvelle génération réalisé par Pierre Coré

L’innocent réalisé par Louis Garrel

L’innocent réalisé par Louis Garrel

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).